Catégorie: LA MAISON BLANCHE

19.10.14

Permalink 17:40:05, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

L'infatigable Ronaldo alias CR7, avec 15 buts en 8 matchs de Liga, bat un record de 1943 !

Ronaldo, Modiano, deux Soleils dans la nuit de la médiocrité politique ambiante.

Auteur d’un doublé, samedi 18 octobre 2014, à Levante, Cristiano Ronaldo totalise 15 buts en Championnat. Jamais un joueur n’avait marqué autant de buts après 8 journées en Liga. Même pas Alfredo Di Stefano, Puskas ou Raul.
Et ses détracteurs continuent de le comparer à Beckham surtout connu pour la vente de ses slips.
Beckham est à Ronaldo ce que Plastic Bertrand est à Bob Dylan.
Cela fait dix ans que CR7 nous régale aussi bien au Real Madrid qu’à Man United. Sorti de son cocon du Barça que ferait Messie à Chelsea ? Je demande à voir. Loin d’Iniesta, l’Argentin a une jambe en moins alors que sans Di Maria, CR7 claque toujours autant de buts.
Ronaldo n’est pas prétentieux, il est fier.
Ronaldo n’est pas arrogant, il est feinteur.
Ronaldo n’est pas une invention du PAF c’est un compétiteur hyper constant.
Son talent ? Technique, condition physique, régularité, intelligence et sensibilité dominée.
Ronaldo qui s’impose sous l’ère de Messi, c’est Poulidor qui devient Anquetil.
Vulgaire ? Pas du tout. Un gagneur comme M. Ali. Ceux qui ont vu Cassius Clay à la pesée savent de quoi je parle. Que les autres regardent You Tube. Aujourd’hui, la mémoire collective s’appelle You Tube. Je vous dis pas le nombre d’Alzheimer qu’il va y avoir dans 10-20 ans. Il faut travailler sa mémoire comme un muscle. Fermons la parenthèse.
Quand il est arrivé à MU comme ils étaient beaux ses balbutiements ! Au poteau de corner, il se mélangeait les pinceaux à force de faire des dribbles de trop. Sir Ferguson n’a jamais cassé la personnalité du jeune orphelin de père. Oui, c’était beau. CR7 est un poulain qui a tenu ses promesses. C’est si rare. Encore aujourd’hui, il peste quand il rate une passe, un tir ou un dribble. C’est la marque du champion. Toujours aller de l’avant.
A 29 ans, CR7 se présente toujours impeccable sur le terrain, pas un gramme de trop. Une hygiène de vie admirable.
Cela fait dix ans qu’on le dit noceur, il se couche à l’heure des poules pour tout donner au football.
Quand il arrêtera, il pourra dire: j’ai fait mon maximum, je n’ai rien brûlé bêtement.
A Levante, il a battu un record vieux de 71 ans : 15 buts marqués après 8 journées de Championnat.
Pour trouver un joueur de comparable en Liga, il faut remonter à Esteban Echeverria et à ses 14 buts lors des 8 premières journées sous le maillot d’un autre Real Oviedo, en 1943-1944.
CR7 a inscrit un penalty (13e)- exercice toujours périlleux- avant de marquer un but sublime perforant la défense adverse depuis l’aile gauche pour marquer le troisième but (61e) du Real Madrid auteur d’un carton (5-0). Lors de son second but Ronaldo a effacé quatre défenseurs plus le gardien !

“Faire plus que ce que fait Cristiano est impossible", a confié son entraîneur, Carlo Ancelotti. A une semaine du Clasico et de la réception du FC Barcelone à San Bernabeu, à ne pas rater. Le Barça est leader avec 4 points d’avance sur le Real, 22 points contre 18. Enfin, un match que j’ai envie de regarder car depuis la retraite de Sir Ferguson je porte le deuil du MU de 1986-2013. Très lourd à porter. Ne plus voir Paul Scholes et Giggs courir sur un terrain, c’est triste, très triste.

21.09.14

En quatre minutes, le Red Devil Chicharito ouvre son compteur au Real Madrid par un doublé sous les yeux de Benzema sur le banc

Les 10 buts du match. Le premier but de la tête de CR7 est magnifique comme le premier de Chicharito, contrôle puis frappe en pleine lucarne. Benzema a joué une heure: le temps de donner une passe décisive et un bon ballon contré favorablement qui se transforma en seconde passe décisive.

Samedi 20 septembre 2014
Championnat d’Espagne
Deportivo de La Coruña 2-8 Real Madrid
Buts pour le Deportivo: H. Medunjanin (51e pen.), Toché (84e)
Buts pour le Real Madrid C. Ronaldo (29e, 41e, 78e), J. Rodríguez (36e), G. Bale (66e, 74e), Chicharito (88e, 90e+2)

Real Madrid : Casillas - Arbeloa, Varane, Ramos, Marcelo - Kroos, Modric puis (72e) Isco, James - Bale puis (77e) Chicharito, Ronaldo, Benzema puis (59e)Illaramendi
Sur le banc: Navas, Coentrao, Carvajal, Nacho
Manager: Carlo Ancelotti

Il n’aura fallu que 4 minutes à Chicharito pour marquer deux buts.
Il n’a joué qu’un quart d’heure. En quatre minutes, il a réalisé un doublé !
Le merveilleux Mexicain fait déjà le bonheur des Socios du Real Madrid, et il va peu à peu obliger Ancelotti à mettre Benzema sur le banc. Le Français est beaucoup trop désinvolte - pas assez impliqué- pour jouer dans un entourage aussi vif de celui de CR7, Bale. Certes Benzema a une très bonne qualité de transmission mais cela ne suffit pas.
Benzema stagne dans son jeu. J’ai vu Ronaldo franchir toutes les étapes de sa construction à Man United.
On ne devient pas l’un des deux meilleurs joueurs du monde par hasard.
Benzema, je le trouvais plus intéressant à Lyon, plus percutant, plus preneur d’initiatives à la Baggio.
A la Maison Blanche, étouffé par Ronaldo, il ramasse les miettes du Portugais.
Benzema a toujours dit qu’il aimait Ronaldo, le Brésilien. Alors pourquoi ne l’imite-t-il pas dans le un contre un où excellait le Brésilien ? Plus facile à dire qu’à faire.
Benzema est un bon joueur mais pas un grand joueur comme CR7. Chicharito, lui, maintenant doit prouver qu’il est capable de devenir un grand joueur, c’est-à-dire quelqu’un de constant.
Je maintiens: l’explosivité de Chicharito est un atout fantastique pour jouer avec Bale et CR7.
Précisons que J. Rodriguez a lui aussi marqué.
Soirée festive au Real Madrid, qui plus est à l’extérieur.

PS: à Aston Villa, le natif de Manchester Danny Welbeck a aussi marqué un but lors de la victoire des Gunners,0-3.

16.09.14

Les huit premiers matchs du tournoi final de la C1 2015

Mardi 16 septembre 2014
1ere journée de C1

GROUPES A ET B
Real Madrid 5-1 Bâle
Liverpool 2-1 Ludogorest Razgrad (Bulgarie)
Juventus Turin 2-0 Malmö
Olympiacos 3-2 Atletico Madrid

GROUPES C ET D
Dortmund 2-0 Arsenal
Monaco 1-0 Leverkusen
Benfica 0-2 Zénith Saint Pétersbourg
Galatasaray 1-1 Anderlecht

Il y a la guerre à peu près partout, la France ressemble à une morte qui agonise mais le football continue.
On a le chef d’Etat que l’on mérite. Et l’actuel locataire de l’Elysée passe son temps dans des affaires privées étalées sur la place publique de manière dégradante.
Ne comptez pas sur moi pour parler de la situation politique mondiale ou des clowns de l’Assemblée nationale.
A quelques exceptions près, les hommes sont fous et complément stupides.
Partant de là, je m’attends au pire à chaque instant.
Je suis dans la peau du type qui peaufine son manuscrit alors que la bombe atomique va tout emporter.
En attendant espérons voir encore un peu de football.
La C1 est de très loin la plus belle compétition.

[Post dédié à Albert Camus et Jack Kerouac]

15.09.14

Les bonheurs du week-end: Bosetti, Menez et Blind. Dans la société moderne, tout décline (politique, littérature, cinéma...) sauf le football

Pouvez me dire où sont les nouveaux de Gaulle, Jean Moulin, Albert Camus, Jean Gabin et Raimu ?
Aujourd’hui, on voit un histrion se moquer d’Alain Delon lors des Césars.
Aujourd’hui, on voit la décadence politique: affaire de mœurs, déballage de maîtresse de président, escroquerie de deux membres du gouvernement PS, magouille de président de parti de la droite.
Dans l’édition, pour un Houellebecq combien d’imposteurs du PAF bons qu’à faire le tapin médiatique ?

Au football, il y a l’argent de partout, l’arrêt Bosman qui aide les plus puissants mais on peut voir encore de beaux moments.
Que pèsent la main de Thierry ou le bus de la honte de 2010 ?
Rien, absolument rien face de deux élus socialistes devant l’Assemblée nationale et à la table du conseil des ministres.
Ce week-end, du 14 septembre 2014, on a eu le beau but du Niçois Bosetti avant-centre de l’OGCNICE, le club de sa ville natale. On a eu la révélation de Daily Blind à Manchester United, et on a eu encore le grand pont et la talonnade de Menez pour l’AC Milan.
Voilà une suite de bonheurs que la politichiens sont incapables de nous donner.
Les politiques français ne sont plus que de pitoyables citoyens qui se prennent pour de médiocres vedettes de cinéma.
La parole politique est d’une médiocrité sans fin. D’une bêtise sans cesse renouvelée.
Au football, on a eu hier Puskas, Di Stefano, Cruyff, Maradona, Platini.
Et aujourd’hui, après Ronaldo 1er et Zidane, on a C. Ronaldo, Messi, Ibrahimovic et Di Maria.
Le football maintient sur le terrain sont niveau d’excellence.
Je prends mon miel où je le trouve et sur les terrains de football il y en a beaucoup.

13.09.14

Permalink 14:25:44, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le derby madrilène Real-Atletico avec Chicharito dans la Maison Blanche

Autant Benzema est un joueur de relais, autant Chicharito est un finisseur explosif. Ils ne sont pas rivaux mais différents. A Ancelotti de savoir les utiliser aux bons moments.

3e journée de Liga
Samedi 13 septembre 2014 (20 h, Bein Sport 2, redif à 22 h 15 sur BS2)
Real Madrid (10e) - Atletico (5e)
*

La grande différence entre Ancelotti et van Gaal c’est que l’Italien donne sa liste de joueurs la veille du match alors que le Néerlandais ne donne rien à la presse. Man United aurait du prendre un cador pour le poste de coach: le Bayern Munich a Guardiola et le Real, Ancelotti. Chelsea ? Mourinho. MU ? Van Gaal. Les trophées du Néerlandais sont plein de poussière tant ils sont anciens.

Carlo Ancelotti a convoqué 19 joueurs pour la rencontre au Santiago Bernabéu:

Gardiens : Casillas, Keylor Navas et Pacheco.
Défenseurs : Varane, Pepe, Ramos, Coentrão, Marcelo, Arbeloa et Nacho.
Milieux de terrain : Bale, Kroos, James Rodríguez, Modric, Isco et Illarra.
Attaquants : Cristiano Ronaldo, Benzema et Chicharito.

Chicharito entre pour la première fois dans la convocation de la Maison Blanche.

Extraits de la conférence d’Ancelotti:

Cristiano Ronaldo:
- “Il est au top. Il s’est très bien entraîné cette semaine et se trouve dans une condition physique optimale. Il n’a aucun problème. Il joue quand il est bien et n’est pas fatigué. Il ne se risque pas à une blessure. Il a eu de petits problèmes, mais la gestion a été bonne l’an dernier parce qu’il a marqué beaucoup de buts. L’an passé, il a eu des problèmes de rotule dont il a récupéré. Cette année, il a eu des problèmes aux ischios, mais n’a pas de blessure chronique. Il doit faire un travail de prévention, comme tous les joueurs, mais il est là-dedans le numéro 1″.

Iker Casillas :
-"Il n’a jamais perdu la confiance. Nous l’avons félicité pour son anniversaire avec le Real Madrid et nous lui souhaitons le meilleur pour le futur. Il a la confiance de toujours".

Chicharito:
-"Nous sommes très contents parce que ce n’est pas seulement un grand joueur mais également une personne très positive, avec beaucoup d’envie et d’enthousiasme. Je suis très content qu’il soit ici et je crois qu’il va beaucoup nous aider. Il ne sera pas titulaire, mais je crois qu’il va être utile. C’est un joueur différent de Karim. Benzema a une technique fantastique pour l’équipe et aide les milieux. Chicharito est plus dans la profondeur et très bon pour se fixer sur la ligne défensive de l’adversaire".

James Rodriguez:
-"Il ne va pas beaucoup changé par rapport à ce qu’il a fait l’an dernier. Il arrive dans une nouvelle équipe et a besoin de temps pour s’y habituer. Je suis content de ce qu’il a fait jusqu’à aujourd’hui. C’est normal qu’il ait des difficultés au début, comme toute l’équipe, mais je suis certain qu’il va s’améliorer et va contribuer de manière positive à l’équipe".

* RESULTAT
Real Madrid 1-2 Atletico Madrid
But pour le Real: C. Ronaldo (26e pen.)
But pour l’Atletico: Tiago (10e) et A. Turan (76e)


Pas terrible, terrible. Les visiteurs ont été plus réalistes avec un second but magnifique: un coéquipier a fait feinte de corps pour laisser passer le ballon vers Turan qui a marqué.
CR7 a joué une belle première mi-temps avant de disparaître.
Benzema a été maladroit avant de céder la place à Chicharito qui n’a jamais eu un seul beau ballon.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Novembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software