Catégorie: LA MAISON BLANCHE

24.03.14

Avec le duo magique Iniesta- Messi, Bacelone renaît de ses cendres devant le Real Madrid (3-4) lors d'un fantastique scénario

La nouvelle version du Clasico a tenu toutes ses promesses. En France, il y avait le premier tour des municipales: 21 millions de Français n’ont pas voté. Incroyable !

Dimanche 23 mars 2014
29e Journée de la Liga
Real Madrid 3-4 FC Barcelone
Buts pour le Real: Benzema (20e, 24e), Cristiano Ronaldo (55e pen.)
Buts pour le Barça: Iniesta (7e), Messi (42e, 65e pen., 84e pen.)

real Madrid:
Diego Lopez - Carvajal, Pepe, Ramos, Marcelo - X.Alonso, Modric puis (90e) Morata , Di Maria puis (85e) Isco - Bale, Benzema puis (66e) Varane, Ronaldo
Entraîneur: Carlo Ancelotti

Barcelone:
Valdés - Alves, Pique, Mascherano, Alba - Xavi, Busquets, Fabregas puis (78e) Sanchez - Neymar puis (69e) Pedro, Messi, Iniesta
Entraîneur: Gerardo Martino

Et dire que des comiques osent appeler Clasico les PSG-OM! C’est comparer une Rolls Royce avec une Clio.
La Liga n’a rien à envier à la Premier League.
Mieux vaux un Real Madrid 3-4 Barcelone qu’un Chelsea 6-0 Arsenal. C’est plus intéressant de voir un vrai match qu’une opposition entre une équipe anglaise qui en surclasse une autre dans tous les domaines.
Le clasico du 23 mars 2014 a été la plus grande publicité pour le football. Là plus question de parler de salaires ou de sponsors. Le football était au rendez-vous.
On a vu un football offensif de toute beauté dans un assez bon esprit, sans trop de conflits. Aussi beau que France-Brésil 1986 (1-1) mais avec davantage de buts: 7 au lieu de 2. Oui, 7 buts !

Voyons l’évolution du score:
Real Madrid 0-1 Barcelone (Iniesta)
Real Madrid 1-1 Barcelone (Benzema)
Real Madrid 2-1 Barcelone (Benzema)
Real Madrid 2-2 Barcelone (Messi)
Real Madrid 3-2 Barcelone (C.Ronaldo pen.)
Real Madrid 3-3 Barcelone (Messi pen.)
Real Madrid 3-4 Barcelone (Messi pen.)

Passeur décisif sur l’ouverture du score, Messi a réalisé ensuite un triplé !
Lorsque le score était 2-1 pour le Real, Karim Benzema a failli également réaliser un triplé… en 6 minutes ! En effet, à la 26e minute, Benzema avait le 3-1 au bout du pied mais Piqué sauva sur sa ligne ! Au début du match, Benzema était intenable. Il semblait pouvoir marquer dès qu’il avait le ballon. Son premier but a été marqué d’une tête en force, et son second est intervenu suite à un superbe enchaînement: contrôle de la cuise avec volée placée en force. Du grand art, hélas! après son K.O. raté, il a disparu de la circulation. Suite à l’expulsion de Sergio Ramos, Benzema pour raison tactique a laissé sa place à Varane. Lors de ce match, c’est CR7 que j’aurais sorti. Le Ballon d’Or en titre a passé son temps au sol, à se plaindre. Attitudes lamentables. Qu’il ne s’étonne pas d’avoir des détracteurs. Il m’a déçu. Indigne de son rang. Il a perdu beaucoup de points pour le futur trophée qu’il aime tellement. On aurait dit que le gamin d’Old Trafford était de retour. Il s’est montré sous son plus mauvais jours lors devant des millions de téléspectateurs. On ne le voit pas tous les dimanches. Il va avoir du mal à effacer ce non-match et ce n’est pas ses pleurnicheries sur l’arbitrage qui va faire passer la pilule. CR7 a donné de l’eau au moulin de ses détracteurs. Quant à Gareth Bale… Il a joué ? Une ombre, un fantôme. Joueur complétement surcoté. Un people pour le Sun.
Au Real, on a beaucoup vu au début Benzema qui est passé tout prêt d’un match historique pour lui. En définitive, son doublé n’a servi à rien. Di Maria a été le meilleur Madrilène. Le goal de légende Casillas était sur le banc. Son remplaçant est bon mais on ne laisse pas Yachine sur le banc. Dans un match de ce calibre les grands transcendent le groupe. Lopez n’a pas le charisme de Casillas, un des plus grands goals de l’Histoire. Avec la Roja, Casillas a souvent sauvé la Maison. Je ne vois pas pourquoi, on le sanctionne de la sorte surtout depuis le départ de Mourinho qui s’est servi du grand goal pour affirmer son autorité.
Côté Barcelone, le collectif est de retour, le collectif exceptionnel. Le trio Xavi-Iniesta-Messi est toujours là. Messi et Iniesta ont été grandioses. On sent leur amitié, leur complicité. Neymar est d’un grand apport y compris dans la partie vice du jeu: il a fait l‘Actors Studio, ma parole!
Messi a repris le pouvoir sur C. Ronaldo. Le premier penalty de Messi a été marqué d’un tir somptueux dans le petit filet. Imparable !
Le Barça a psychologiquement écrasé les Madrilènes sur leur terrain. Une gifle qui va laisser des traces.
Messi va nous faire une grande Coupe du Monde. D’ici là, il peut gagner la Liga et la C1.
Que des bonnes nouvelles pour le football.

Classement:
1 Real Madrid 70 pts 29 matchs / 22 4 3/ + 50
2 Atletico Madrid 70 pts 29/ 22 4 3/ + 45
3 FC Barcelone 69 pts 29/ 22 3 4/ + 60

23.03.14

Après le déluge de buts anglais, place au vrai clasico !

La France vote le 24 mars 2014. Qu’allez vous regarder la soirée des élections ou le clasico ? La veille a lieu l’importantissime derby made in London qui a vu Chelsea réduire en cendres ses rivaux d’Arsenal qui ont touché le fond. A la Liga de jouer !


Dimanche 23 mars 2014, 21 h
Real Madrid- Barcelone
Auteur d’un triplé, contre Osasuna (7-0) Messi est devenu le meilleur buteur de l’histoire du Barça, à 26 ans (371 buts contre 369 pour Paulino Alcantara).
Cristiano Ronaldo, 25 buts en 24 en championnat, a marqué l’unique but lors de Malaga-Real Madrid (0-1).
A la 28e journée de la Liga, les Madrilènes (70 points) sont devant l’Atletico Madrid (67 pts) et Barcelone (66 pts).
Le journal AS a annoncé que 1 159,5 millions d’euros seront sur la pelouse madrilène selon l’estimation du prix des joueurs.
571,4 millions d’euros côté Real Madrid, un peu à la traîne derrière le Barça et ses 588,1 millions d’euros.
Que le spectacle commence !

21.03.14

1/2 C1 2014. La Red Army devra se qualifier à Munich !

Je souhaite voir en 1/2, le Real Madrid, Barcelone, le PSG et Man United. A MU, laissons les statistiques de côté. Un seul souhait que David Moyes ne mettent pas des gamins dans le onze de départ. Man United doit défendre son statut, celui d’un club avec 3 C1.

Tirage des 1/4 de finale de la C1 2014, par ordre chronologique:

Barcelone - Atletico Madrid (1er avril, aller/ 9 avril, retour)
Real Madrid - Dortmund (2 avril, aller/ 8 avril, retour)
PSG - Chelsea (2 avril, aller/ 8 avril, retour)
Manchester United - Bayern Munich(1er avril, aller/ 9 avril, retour)

Tous les matchs ont lieu à 20 h 45.

Le hasard a encore une fois très bien fait les affiches.
Aucun favori ne se rencontre: Barcelone, Real Madrid, Chelsea et le Bayern ont évité le duel.
De très nombreux observateur donnent MU déjà renvoyé dans ses foyers.
C’est étrange. Quand la France moribonde bat l’Ukraine sur le fil, on entend: “La France va gagner la Coupe du Monde au Brésil…” mais quand MU se qualifie pour les 1/4 on ne donne pas cher pour sa peau contre le Bayern.
Les clubs premiers nommés devront donc valider leur qualification sur terrain adverse.
Le Real Madrid a un bon tirage.
Barcelone devrait passer.
Paris va enfin rencontrer un grand d’Europe.
Man United va devoir livrer deux nouvelles “guerres". Il ne faudra pas mettre un seul enfant dans le onze.
Munich ? C’est là où sont morts les Red Devils de Matt Busby dans le crash d’avion. Inutile d’insister sur la motivation. Ceux qui n’ont rien compris à l’Histoire de MU ne doivent pas porter ce maillot. Qui opeut oser se plaindre de ce tirage quand huit Red Devils sont morts pour avoir défendu le club pendant la Coupe d’Europe 1957-1958 ?
Ceux qui ne sont pas prêts à disputer deux “guerres” contre le Bayern n’ont qu’à déposer les armes tout de suite.
La C1 à partir des 8es c’est la “guerre".
Je déteste ceux qui disent les soirs de défaite: “Ce n’est que du football…” et qui les soirs de victoires considèrent que rien n’est plus important que le football.
La haute compétition au football, ce n’est plus un jeu, un sport ou un spectacle.
C’est le simulacre de la “guerre". Donc, c’est marche ou crève.
D’ici le 1er avril, MU va jouer trois matchs: un à l’extérieur (West Ham) sans van Persie qui doit se reposer, et deux à Old Trafford (Man City et Aston Villa). Moyes ne doit pas se tromper de combat. Les trois matchs de championnats sont moins importants que le 1/4 de C1, à l’inverse des autres saisons. Il faut faire du turn over pour arriver avec la grosse cavalerie devant les Allemands.

Les huit Red Devils morts le 6 février 1958, à Munich:
Geoff Bent
Roger Byrne
Eddie Colman
Duncan Edwards (mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Les trois membres du staff de MU morts dans l’avion:
Walter Crickmer, secrétaire
Bert Whalley, entraîneur
Tom Curry, entraîneur

20.03.14

MAN UNITED est présent parmi les 8 meilleurs clubs de 2014. C'est l'équipe 100% Ferguson qui a gagné. Celle de Moyes en a pris contre Liverpoool !

Pourtant en manque de compétition, car il a été mis bêtement de côté par le nouvel entraîneur, le légendaire Ryan Giggs a démontré qu’à 40 ans il restait un merveilleux virtuose, une machine à caviar, un doseur de passes millimétrées. Il a affiché une condition physique optimale. Qu’attend Moyes pour le prolonger d’un an ? Les héros étaient de sortie le 18 mars 2014. Un vent de folie a soufflé sur Old Trafford. La mystique était perceptible. Grandiose ! Les Red Devils vont devoir jouer aussi bien devant plus forts que les Grecs.

16 mars 2014
Manchester United 0-3 Liverpool

Cette saison ratée en championnat ne doit pas l’être en C1.
Tout le monde a vite enterré MU qui est donc dans les 8 meilleurs clubs européens en 2014. Où sont Liverpool, Arsenal et Man City ? Devant la télévision !
Il n’y a pas un seul club italien. Quel fiasco !
L’Espagne est en force. Rien de plus logique. Les Espagnols dominent la planète football.
Favoris? Le Bayern, le Barça, le Real et Paris mais attention aux autres.
Tous les rivaux de Man United se sont un peu trop vite réjouis du déclin de MU.

Les qualifiés pour les 1/4 de finale *:

Real Madrid: 9 C1 (1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002). 3 fois finaliste
Bayern Munich: 5 C1 (1974, 1975, 1976, 2001, 2013). 5 fois finaliste
Barcelone: 4 C1 (1992, 2006, 2009, 2011). 3 fois finaliste
Manchester United: 3 C1 (1968, 1999, 2008). 2 fois finaliste
Borussia Dortmund: 1 C1 (1997). 1 fois finaliste
Chelsea: 1 C1 (2012). 1 fois finaliste
Atletico Madrid: 0 C1. 1 fois finaliste
Paris Saint-Germain: 0 C1. 0 fois finaliste

On voit que sur les 8 clubs des 1/4, six ont déjà gagné le trophée.
Deux l’ont remporté au moins 5 fois: le Real et le Bayern.
Deux autres l’ont conquis au moins 3 fois: le Barça et MU.
Seul le PSG n’est jamais allé en finale.

Depuis 2002, le Real Madrid n’arrive pas à gagner sa 10e C1. C’est dire la difficulté de l’épreuve !
Le Barça est considéré affaibli, ce qui reste à prouver.
Le Bayern est le super favori et tenant du titre.
Paris est traité en favori bis car Ibrahimovic a un appétit de loup.
Chelsea est à l’affût.
L’Atletico Madrid veut jouer le trouble-fête.
Man United, moqué par tout le monde depuis que Sir Ferguson a laissé la place à Moyes, est en position d’outsider.
Le Borussia semble le club bon à prendre en 1/4, encore qu’il faut s’en méfier terriblement.

*Tirage au sort vendredi 21 mars à partir de midi. Le tirage est intégral, ce qui veut dire que deux équipes d’un même championnat peuvent être opposées. Par exemple, on peut avoir Chelsea-Manchester United, et Barcelone-Real Madrid. J’espère que le nom de MU ne sera jamais tiré en premier. Mieux vaut terminer le duel à la maison. On voit qu’il y a une part de chance. Imaginons Dortmund-MU, en 1/4 et ensuite Atletico-MU en 1/2. Chaque club est à quatre matchs de la finale. Il faut vraiment cravacher pour arriver en finale. C’est pour cela que la C1 est le plus grande compétition du monde. Devant la Coupe du Monde car désormais les clubs sont des sélections multinationales.
Les quarts de finale de la Champions League se jouent les 1/2 et 8/9 avril.

02.03.14

PSG-OM, le clasico Canada Dry

Dimanche 2 mars 2014
PSG-Marseille, 21 h

Question prestige, le PSG a plus à perdre qu’à gagner dans ce match.
Sinon, le PSG est bien au-dessus de l’actuel OM.
Et comme Monaco a perdu à St-Etienne, ce clasico Canada Dry ne changera rien au classement si le PSG perdait le match: PSG (61 pts), Monaco (56 pts).
L’OM n’a plus qu’un palmarès. Son équipe n’est pas en C1 et elle n’a pas un seul grand joueur dans ses rangs.
L’OM ne joue pas le titre. Au mieux, une place sur le podium ou près de la troisième marche pour espérer jouer des matchs européens.
Le PSG lui est un essaim de grands joueurs.
Le milieu de terrain du PSG 2014 est le meilleur au monde.
En attaque, rien que Zlatan Ibrahimovic suffit à déplacer les foules.
Ce joueur est comme le Josip Skolar d’antan, le fer de lance du grand OM d’autrefois.
Combien l’OM va-t-il en prendre à Paris ? C’est la bonne question.
Quant à l’appellation clasico elle fait juste rire. C’est un emprunt à la Liga.
Comparer PSG-OM au Real Madrid-Barcelone c’est mettre au même niveau une Renault avec une Ferrari.
Grâce au Qatar le PSG peut rivaliser avec Man City ou Chelsea.
Bien sûr, il suffirait que le Qatar se retire pour que le PSG retombe dans l’anonymat de jadis.
Le PSG actuel avec Monaco permet à la L1 de maintenir élevé le niveau de jeu du football français.
Sinon, nous sommes en pleine esbroufe à l’image de notre sélection nationale. Les observateurs ont la mémoire courte. Qualifiée sur le fil pour la Coupe du monde 2014, la France est considérée par certains comme un possible outsider de la compétition. Non! La France passe après le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Argentine, le Portugal, les Pays-Bas et la Belgique. La France n’est que l’outsider des outsiders. A l’image de Ribéry. Totalement surcoté, le joueur ne joue pas avec le Bayern Munich alors que le sélectionneur l’a convoqué pour un match amical. C’est incompréhensible à moins que les Bleus vont lui servir de match d’entraînement. Sakho (Liverpool) a lui aussi été sélectionné alors qu’il est également en convalescence.

Nota Bene:
PSG 2-0 Marseille
Buts pour le PSG: Maxwell (50e), Cavani (79e)

Alors que le PSG s’embarquait dans un match piège, Ibrahimovic a donné une balle en or à Maxwell qui a marqué un but dans un angle pas facile. Ensuite, Cavani entré en cours de jeu a marqué un but d’une splendide tête, tout en puissance, alors qu’il ne jouait plus depuis une éternité, suite à une blessure. A Marseille, on a surtout noté l’insignifiance de Thauvin. Tant de bruit pour rien. Plus bas que le néant.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Avril 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software