Catégorie: LA MAISON BLANCHE

10.01.16

Permalink 01:31:31, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

L'ère Zidane commence par un triomphe 5-0. Cinq son chiffre fétiche....

Zidane au Real… Maintenant, je rêve de voir Cantona à Manchester United. Platini a la tête de la Juventus Turin cela aurait été beau aussi. Le pouvoir aux anciens joueurs, mais en club !

Samedi 9 janvier 2015
Real Madrid 5-0 Deportivo La Corogne
Buts pour le Real: K.Benzema (15e, 90e + 1), G. Bale (23e, 49e, 63e)

Zidane a la grâce, c’est un porte-bonheur:
1ere sélection en Equipe de France, le 17 août 1984. La France est menée 0-2 à Bordeaux. Zidane inscrit un doublé pour obtenir un 2-2.
Premier match des Bleus dans le SDF: Zidane y marque le premier but.
Finale de la Coupe du Monde 1998, Zidane marque deux buts de la tête.
Ainsi de suite jusqu’à ce 9 janvier 2016.
Le 5 est le numéro fétiche Zidane. C’est celui qu’il portait au Real.
C’est aussi, sa femme et leurs quatre enfants.
C’est désormais sa première victoire sur le banc.
Une victoire probante.
On a vu des joueurs très concernés. Tous animés par la volonté de jouer, d’aller de l’avant.
Un très beau Real.
Benzema fut très bon. Hyper collectif. Son point fort. Benzema est un très grand relayeur d’attaque. Il a la capacité de transmettre le ballon de manière hyper propre dans la moindre brèche. Ce n’est pas un “tueur” mais un remarquable activeur d’attaques. Il joue vite et bien.
Benzema a débloqué le match par un geste d’attaquant de race. Un sorte de talonnade sortie au bon moment. Un geste très difficile à faire car il fallait avoir le réflexe pour au fond tenter une talonnade tout en la ratant ! A ce Benzema-là j’en redemande. Pourquoi se défonce-t-il au Real et pas en Bleu ? Il faudrait demander à un Baudrillard du football.
Le match ensuite fut un belle formalité.
J’ai entendu que celui qui parle toujours du Real à la radio a encore une fois étrillé C. Ronaldo disant que ses coéquipiers avaient tout fait pour qu’il marque et qu’il n’avait pas marqué. A mourir de rire.
Si Benzema et Bale peuvent marquer c’est aussi parce que les défenseurs adverses sont tétanisés par la présence de C. Ronaldo qui a touché un montant.
Benzema et Bale sont des enfants à côté du Portugais.
Ne soyez pas dupes des commentateurs totalement acquis à la cause de certains joueurs.
Ils peuvent détruire Ronaldo car ils n’auront jamais un entretien avec lui alors qu’ils cirent les pompes de ceux qu’ils côtoient comme des groupies de chanteurs des années 1960.
Benzema a réussi un très bon match tout comme Bale- mais C. Ronaldo n’a absolument pas raté le sien.
Longue vie à Zidane à la tête du Real, côté sportif.
Vive Ronaldo qui nous régale depuis 10 ans.
Bravo à Benzema et à Bale. Soyons justes. Il faut aussi féliciter Navas, le gardien du Real a empêché l’ouverture du score des visiteurs à 0-0.
Le Real Madrid a gagné par un large score. C’est dans l’ADN de la Maison Blanche.
Dès le premier match, Zidane a reconnecté le club avec son Histoire.
Dans l’atroce actualité, le football est encore le rayon de soleil.
Des imbéciles en doute encore.

08.01.16

Messi Ballon d'Or 2015, Gourcuff, Zidane, Platini, Lemerre. A voir dans 20 h foot Itélé du 7 janvier 2015

Une maladresse technique sur le site le FIFA -!- a révélé avant l’heure que Messi avait été élu Ballon d’Or 2015. Cela ne nous empêchera pas d’acheter le France Football collector

Pour voir l’émission de Pascal Praud et François Pinet, avec Julien Brigot, Arnaud Ramsay et Bernard Morlino :

http://www.itele.fr/journalistes/pascal-praud

05.01.16

Zidane, le REAListe, nommé entraîneur de la Maison Blanche

Le Real a fait le ménage et a viré Benitez. Qu’attend Man United pour faire la même chose avec van Gaal? Le Real doit offrir du grand football. Pendant ce temps, MU se contente d’aligner des productions de série B. La nouvelle promotion de Zidane intervient au moment des affaires peu reluisantes qui mettent sous les feux des médias Benzema et Platini. Zidane, lui, reste toujours sur le terrain du sportif. Zidane mène très bien sa barque. Lors de son intronisation, il pose avec sa famille, sa femme et leurs enfants. Cette photo n’a rien d’une banale opération de communication. On sent une vraie harmonie. Cette photo est reposante dans un monde de fous. C’est l’opposition de l’amour des siens, de la transmission aux fausses valeurs. Une image familiale dans un univers de business. Cela s’appelle ne pas oublier d’où l’on vient. L’humilité est l’antichambre de la perfection, ai-je appris en lisant Marcel Aymé.

Enfin, une belle nouvelle dans les informations.
La nomination de Zinedine Zidane à la tête du Real Madrid.
L’actualité est dominée par le double deuil des deux artistes (Les deux Michel, Delpech et Galabru), et par l’abominable anniversaire des attentats de janvier 2015 à Paris.
Overdose du retour des visages des bourreaux. Bientôt on va les excuser ! Overdose des explications du pourquoi ils ont fait ça, du pourquoi du pourquoi ! Vos gueules les mouettes !
Vive Zidane ! Vive la vie !
Le fascisme d’où qu’il vienne no pasaran !
Zidane joue gros car il n’est plus sur le terrain.
Cela va être passionnant de le voir à l’œuvre.
Son comportement, son impact.
C’est encore lui, le meilleur joueur Français.
Personne n’est arrivé à prendre sa place dans le cœur des Français.
Il n’y a pas de grand joueur français depuis lui.
Ronaldo et Zidane, grands moments en vue.
Le lundi 4 janvier 2016 restera une grande date. Celle de la nomination de Zidane.
Il a dit être plus ému que lors de sa signature comme joueur.
Jadis il fallait faire ses premières armes pendant longtemps avant d’avoir la direction d’un grand club. Aujourd’hui, tout va très vite.
Bonne chance à Zidane !
J’ai beaucoup ri quand j’ai entendu ce commentaire à la télévision:
-"Comment va faire Zidane pour gérer les stars du rang de Benzema?”
Le reporter ne rigolait pas.
La star ce n’est pas Benzema mais Zidane !

La lumière d’une étoile nous parvient quand elle est éteinte. C’est exactement ce qui se passe avec le jeu de Zidane. On s’en souvient encore alors que le football de Benzema a l’intensité d’une luciole, un intermittent du spectacle.

Dernière minute; sa première conférence de presse en direct
https://fr.sports.yahoo.com/news/la-conférence-de-presse-de-zinedine-zidane-en-direct-vidéo-111052300.html

02.01.16

Ronaldo, Messi et Lewandowski meilleurs buteurs 2015 dans le top ten sans aucun Français

Cristiano Ronaldo (Real Madrid/Sélection Portugal) est le meilleur buteur 2015
L’attaquant triple Ballon d’Or a inscrit 57 buts avec le Real Madrid pendant l’année civile 2015.
Messi (Barcelone/ Sélection argentine) en a inscrit 50. L’Argentin de Barcelone a déjà marqué 145 buts en 500 matchs sous le maillot de Barcelone.
Le troisième est le Polonais Robert Lewandowski (Bayern Munich/ Sélection Pologne).
Suarez (Barcelone, sélection uruguayenne) est quatrième.
Le 5e est le Suédois Ibrahimovic qui représente la France puisqu’il joue au PSG.
Aucun Français ne figure parmi les tireurs d’élite.
Ni Benzema, Ni Giroud, ni Gignac
La France n’a aucun grand buteur.
On note la présence de Higuain, la star de Naples.
Ronaldo a beaucoup de mérite car il est seul au Real Madrid. Il n’a pas la chance d’évoluer avec Maynar et Suarez.
Higuain ex joueur du Real Madrid s’est imposé à Naples. Je n’ai jamais compris pourquoi le Real avait vendu Higuain et gardé Benzema.
Giroud est un point d’ancrage.
Benzema un très bon relayeur dans un petit espace.
Gignac, tout en puissance.
Côté hyper champions nous avons CR7 bon dans tous les secteurs de frappe. Messi, un joueur capital qui marque des buts très très importants dans ces moments clefs. Lewandowski, un tireur d’élite. Suarez super malin. Neymar très créatif.

Le classement des meilleurs buteurs 2015:

Cristiano Ronaldo 57 37 57
Lionel Messi 50 34 54
Robert Lewandowski 49 25 58
Luis Suarez 48 30 57
Zlatan Ibrahimovic 45 26 53
Neymar 43 25 56
Pierre-Emerick Aubameyang 42 29 51
Aritz Aduriz 38 23 54
Gonzalo Higuain 35 27 55
Thomas Müller 36 20 57

Le classement est le suivant:
Buts (toutes compétitions confondues)
Buts (en championnat)
Matches joués

21.12.15

Le ridicule carton du Real Madrid et la capitale victoire d'Arsenal prouvent l'importance de Giroud qui doit être le buteur des Bleus à la place de Benzema

Valbuena et Benzema ont la cote dans la presse institutionnelle. J’opte plutôt pour Giroud devant avec en soutien derrière lui, Hatem Ben Arfa.

Dimanche 20 décembre 2015
Real Madrid 10-2 Rayo Vallecano
Buts pour le Real: Danilo (3e, G. Bale (25e, 41e, 61e, 70e), Cristiano Ronaldo (30′pen., 53e), et Benzema (48e, 79e, 90e)
But pour les visiteurs: Amaya (10e), Jazobed (12e)

Classement
1 Barcelone 35 pts 15 21
2 Atlético de Madrid 35 pts 16 14
3 Real Madrid 33 pts 16 27

Lundi 21 décembre 2015
Arsenal 2-0 Manchester United
Buts pour les Gunners: Walcott (33e), Giroud (45e + 2)
But pour City: Yaya Touré (82e)

Classement
1 Leicester City 38 pts 17
2 Arsenal 36 pts 17
3 Manchester City 32 pts 17
4 Tottenham Hotspur 29 pts 17
5 Manchester United 29 pts 17

Ce championnat doit être celui d’Arsenal.
Pour l’instant Chelsea, les deux Manchester et Liverpool sont hors course.
Leicester ? Le Petit Poucet fait ce qu’il peut mais s’il gagne le titre cela sera THE titre de l’Histoire.
Arsenal a un boulevard devant lui, à moins que MU s’il est entraîné par José Mourinho arrive à Old Trafford.
Contre City, Giroud a été très bon, et il a démontré que la probable absence de Benzema à l’Euro sera la chance de sa vie.
Giroud ne joue pas comme Benzema, c’est plus un 9 de métier. Il est plus percutant.
Benzema c’est un attaquant de complément. Pas de killer instinct.
Benzema marque but sur but devant des adversaires médiocres: a-t-il marqué contre l’Allemagne en Coupe du Monde 2014 ?
Le but de Giroud contre City pèse lourd.
Le triplé de Benzema contre Rayo ne sert à rien. Le Real menait déjà 4-0 quand Benzema a marqué son premier but.
Le Franco-Argentin Higuain est bien plus complet que Benzema.
A Naples, l’ancien madrilène accomplit une grande saison.
Higuain est un vrai buteur, lui. Sa panoplie technique est bien plus intéressante, il est puissant, difficile à charger.
Benzema est surtout un attaquant relayeur, pas un buteur décisif ou a de si rares occasions.
Benzema bénéficie de soutien médiatique inconditionnel.
Il y a un journaliste qui ne cesse pas de le monter au sommet dès qu’il parle devant un micro, une caméra ou qu’il écrit un papier.
Cela en devient indécent.
Benzema est un bon joueur, pas un grand.
Giroud lui est un bon joueur.
Les deux méritent d’être traités de la même façon.
Benzema n’a pas l’impact de C. Ronaldo.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Février 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software