Catégorie: LA MAISON BLANCHE

22.05.15

Permalink 10:28:04, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Lucas Zidane, la Panenka de père en fils

Pour tous les amateurs de ballon rond, il est toujours passionnant de voir se perpétuer le nom de certains footballeurs: chez les Hernandez (famille de Chicharito) on est international sur trois générations ! En Angleterre, il y a la famille Neville. En Italie, les Mazzola, deux virtuoses de père en fils. Autres grandes familles: Djorkaeff, Oleksiak, Stopyra, Ayew. On a vu que chez les cracks c’est très rare: pas de succession sur le terrain chez Pelé, Maradona, Platini… Un peu chez Cruyff. Alors, il faut espérer que chez les Zidane, la tradition se perpétue. Au cinéma, c’est plus facile ! Certes, au cinéma, il n’est pas nécessaire d’avoir du talent pour reprendre le flambeau. Disons qu’il n’y a pas que des Brasseur, loin de là !

Vendredi 22 mai 2015, 19 h (D 8)
Finale de l’Euro des moins de 17 ans
France-Allemagne (1)

“C’est bien de l’avoir tenté. Tu as raté de peu. La prochaine pense moins à lober. Là tu as un peu mélangé le lob avec la Panenka, tout est question de dosage du pied sous le ballon. Bien sûr, il faut savoir aussi doser sa force de frappe. La Panenka c’est en fait une frappe tout en retenue mais il ne faut surtout pas mettre son corps en arrière. Quant au geste initial, il faut le masquer et surtout ne pas montrer que tu vas tenter une Panenka… mais tu sais tout ça. Reste à la réaliser dans un match et non pas à l’entraînement. C’est bien Lucas… Allez viens…”

Voilà ce que j’imagine a dit Zinedine Zidane à son fils.
Lucas- joueur au Real Madrid, section jeunes- a tenté le même geste qu’a réussi son père lors de la finale de la Coupe du Monde 2006. Le père avait réussi mais la finale fut perdue. Cette fois, le fils a raté mais la France est en finale.
Pour accéder à la finale, il a fallu que Lucas arrête trois tirs au but. Rien que ça!
Il ne faut pas retenir le négatif mais le positif.
Ce qui est beau c’est que Lucas a tenté une Panenka alors qu’il est gardien de but.
Les fils Zidane jouent tous au foot. Lucas est le seul à avoir choisi le poste de gardien. Choix judicieux qui évite les comparaisons. La Panenka était bien la seule chose en commun pour les comparer!
Cependant Lucas est quasi le sosie du jeune Zinedine Zidane. Copie-conforme. Emouvant à voir.
Il est frappant de constater que Lucas n’a pas bronché après son ratage: signe d’une grande force intérieure.
Il n’est pas sorti de son match, agissant comme le champion de tennis Federer, ne montrant rien.
Il n’a ri qu’avec ses partenaires, une fois la qualification assurée. Contre la Belgique. Ce qui n’est pas rien.
A présent, se présente l’Allemagne. Ce qui n’est pas rien non plus.
La France des moins de 17 ans a déjà été championne d’Europe, en 2004, avec entre autres: Cosil(gardien), Nasri, Ben Arfa, Benzema et Ménez.
Voir le comportement de talents ultra prometteurs dans une compétition majeure est très important dans un parcours car cela permet de tester le mental.

Résultat:
France 4-1 Allemagne
Buts pour la France: Edouard (40e, 47e, 70e), Gül (83e csc)
But pour l’Allemagne: Karakas (50e)

Les jeunes français sont champions d’Europe des moins de 17 ans. Félicitations !
Edouard est le héros du match avec un triplé: il a ouvert le score et a encore marqué après l’égalisation.
Lucas Zidane: il a relâché trop les ballons au lieu de le capter. C’est le métier qui entre. Il peut être fier. Tout le monde ne démarre pas son parcours par un titre européen.

13.05.15

Permalink 10:38:17, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

La Juventus Turin, plus joueuse, élimine le Real Madrid et se qualifie pour affronter Barcelone en finale de la C1 2015

Mercredi 13 mai 2015
1/2 retour de C1
Real Madrid 1-1 Juventus Turin (1-2, aller)

Après le match pour rien à Munich, qui a vu la facile qualification de Barcelone (3-2 et donc 3-5 sur les deux matchs), la seconde 1/2 finale était plus ouverte.
Ronaldo et les siens n’ont pas su éliminer les Italiens pour s’offrir un clasico en finale de la C1.
Les outsiders italiens n’ont en fait pas créer la surprise car Buffon, Pirlo, Tevez, Pogba, Evra avaient tous plus envie d’aller en finale que les barons du Real Madrid qui n’ont pas mis leur peau sur le gazon: le surcoté Bale a été maladroit comme d’habitude, Benzema a fait des passes aveugles à personne… et Ronaldo a été pâle comme une ombre. Il peut dire adios au Ballon d’Or.
Les Italiens ont joué dans un esprit ultra collectif. Les Madrilènes se sont montrés incapables de marquer dans le jeu: il leur a fallu un penalty transformé par Ronaldo, c’est tout ce qu’il a fait.
La Juve a livré une grande bataille défensive avec l’art et la manière.
Les Italiens forment un groupe de grognards et de jeunes.
C’était beau de voir Buffon embrasser Pogba.
Et Evra qui va disputer une nouvelle finale de C1 ! Lui qui fait rire tant de consultants. Rira bien qui rira le dernier.
Le Real Madrid a transféré Morata à la Juve et c’est lui qui a éliminé le Real. Quand il a marqué son but, il ne l’a pas fêté.
Le Real a mal joué, à part Casillas et Marcello.
Le Real regardera la finale à la maison.
Le Real a subi le jeu de la Juve qui sait faire déjouer l’adversaire.
Mes racines italiennes sont de sortie !

07.05.15

Dieu alias Messi 3-0 Bayern Munich

Messi est supérieurement intelligent. Il a un temps d’avance sur tout le monde. Il faut dire: Bravo et Merci. Les années passent et il est toujours au sommet de son talent. Oui, il a cerveau d’avance: plus le match avance et plus il décèle les faiblesses des adversaires pour porter le coup fatal, là où sa fait mal. Il attend le bon moment pour frapper. Comme un boxeur.

1/2 finale aller de la C1 2015
Mercredi 6 mai 2015
Barcelone 3-0 Bayern Munich
But pour le Barça: L. Messi (77e, 80e), Neymar (90 e + 4)

Avec Messi la messe fut dite: Alléluia !
Jusqu’à la 77e minute, les Bavarois s’en sortaient bien avec des arrêts décisifs de leur gardien Neuer, sympathique comme une porte de prison.
A la 76e, Guardiola faisait encore le beau sur le bord de la touche, comme s’il était toujours chez lui.
A la 77e minute, Messi contrôla un ballon presque anodin puis tira un boulet de canon: but! Le contrôle dans le sens du but fut sublime, le reste fut exécuté à la vitesse supersonique. Messi a un cerveau d’avance sur tout le monde.
L’Argentin libéra ses partenaires, le stade et nous, à la maison. J’en étais à me dire que le match Juve 2-1 Real Madrid, de la veille, était supérieur.
A la 80e minute, Messi fit une incursion dans la défense des Bavarois, passa la défenseurs en revue, dont Boateng transformé en plot de chantier pour Guy Roux, et finit le travail par un lob sur Neuer le prétentieux. Tout grand qu’il est, le “meilleur goal du monde” alla aux pâquerettes. Messi venait de porter le coup de grâce, celui du torero qui enfonce l’épée dans l’échine de la bête moribonde.
Et last but not the least, Messi fit l’offrande d’un caviar à Neymar qui s’en vola crucifier Neuer, pauvre pantin désarticulé. (L’arbitre laissa la règle de l’avantage). Les arrêts de gardien de handball ne servaient plus à rien. Le jeune Brésilien fit une feinte de frappe avant de trucider sa victime.
Messi vient de marquer des points presque définitifs pour le Ballon d’Or 2015.
Pour revenir au niveau de l’Argentin, Ronaldo va devoir faire un triplé contre la Juventus à Bernabeu.
Avec son doublé et sa passe décisive, Messi a répondu au but de CR7 marqué à Turin.
Messi a encore répondu présent au jour J.
Vous mettez Messi au Bayern et les Bavarois aurait gagné 0-3.
Après le 3e but des Catalans, Guardiola est allé s’asseoir sur le banc. Dégoûté! Dégoûté mais aussi sous le charme de Messi qu’il aime tant.
La finale se dessine, nous allons vers Barcelone-Real Madrid. Nous pouvons aussi avoir un Barça-Juventus Turin en cas d’un exploit des Italiens. Bayern Munich-Juve, cela sera complétement inattendu. Le Bayern peut-il aller en finale ? Il faudra que Guardiola surmotive son groupe et musèle complétement la présence de Messi. Et Ribéry, il était où ce jour de 1/2 finale aller ? A la maison, devant la télé.
Les deux 1/2 qui arrivent seront deux finales avant l’heure.
Il serait vraiment stupéfiant que le 3-0 à l’aller ne permette pas aux Catalans d’accéder à la finale.

05.05.15

Permalink 11:25:30, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Hommage à Massimilliano Allegri l'un des 4 meilleurs entraîneurs européens

Pirlo, Tevez (Juve), Ronaldo, Chicharito (Real), la 1/2 aller s’annonce fantastique au niveau tactique entre deux équipes qui joue le contre. Carlos Tevez est l’un des plus grands attaquants de son époque. Ronaldo est en grande forme. Faut pas confondre le football du Portugais avec celui de Ribéry que les médias français avec Platini ont osé nous dire qu’il méritait le Ballon d’or 2013. Comparer Ronaldo et Ribéry c’est insulter le football. Il y a aussi Chicharito, l’invité surprise.

Mardi 5 mai 2015 (Bein Sport 1, 20 h 45)
1/2 finale aller de la C1
Juventus Turin-Real Madrid
(1)

Voici l’entraîneur le moins médiatisé en France. Il est pourtant dans les quatre meilleurs de la saison, loin devant certains qui sont beaucoup plus payés que lui pour pas grand chose en échange.
Coach Massimiliano Allegri- né le 1967 à Livourne- champion d’Italie avec la Juve est la bonne surprise des 1/2 de la C1. La Juve est de surcroît en finale de la Coupe d’Italie où elle affrontera la Lazio Rome.
Quand il est arrivé à la Juve, beaucoup d’observateurs ont dit: houlala ! c’est mission impossible de signer dans un club qui vient d’être champion. Moins d’un an plus tard, la Juve est derechef championne d’Italie! L’adaptation d’Allegri a été fulgurante. Depuis le 16 juillet 2014, l’entraîneur de la Juventus s’est donné corps et à âme à son travail.

Palmarès de coach Allegri:

Milan AC
•Champion d’Italie 2011.
•Supercoupe d’Italie 2011.

Juventus Football Club
•Champion d’Italie 2015.

.Oui, la Vieille Dame est dans le dernier carré de la C1. Une première depuis 12 ans.
Le miracle est arrivé alors que la Juve a beaucoup moins d’argent que les trois autres demi-finalistes (Barcelone, Bayern Munich et Real Madrid).
Seulement cinq entraîneurs ont réussi à gagner le Scudetto avec deux équipes différentes en Serie A : Fulvio Bernardini (Bologne et Fiorentina), Giovanni Trapattoni (Inter et Juventus), Fabio Capello (Rome et Milan, sans compter les titres hélas! retirés à la Juve), Nils Liedholm (Milan et Rome) et maintenant Allegri (AC Milan et Juventus Turin).

Allegri aime jouer avec le 3-5-2 . Il sait user du “verrou"‘ et des contres.

(1) Score: Juve 2-Real 1. Les deux buts sont venus de Tevez: un tir contré repris par un partenaire, plus un but. Ronaldo avait égalisé. Tout reste à faire au retour. Ce fut un superbe match.

03.05.15

Permalink 18:02:36, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Chicharito compare Ancelotti à Sir Ferguson, une façon de fracasser van Gaal qui a transformé Manchester United en club d'un ennui mortel comme son football actuel

Que van Gaal apprenne quelques leçons de recrutement, cela ne lui ferait pas de mal.

Héros du quart de finale de Ligue des champions contre l’Atlético (1-0, 0-0), Javier «Chicharito» Hernandez a bien profité de l’absence de Karim Benzema, blessé au genou droit. Cela prouve un mental de champion.
Après avoir qualifié le Real en 1/2 de C1 2015, l’attaquant mexicain a marqué deux nouveaux buts sur la pelouse du Celta Vigo. Il s’entend à merveille avec CR7.
-«J’ai été très patient, j’ai gardé la foi. Ça a toujours été ma vie, ramer à contre-courant. J’ai vécu des mois très difficiles. Plus que déprimé, j’étais frustré. Parce que je voulais aider l’équipe. Je me suis demandé si j’avais le talent pour jouer à Madrid. Mes proches me disaient: “tu es stupide, tu n’es pas ici pour rien.” Maintenant, je suis heureux. Louis van Gaal (coach temporaire de Man United) et Carlo Ancelotti (coach du Real Madrid) sont très différents. Ancelotti a un plus de contacts avec nous, il est plus tranquille. Van Gaal aime les habitudes, les horaires qui restent les mêmes. Il est très strict, il aime la discipline. Ancelotti est plus comme Ferguson. Il te donne de la liberté.»
No comment. Tout est dit de manière pondérée mais on voit bien ce qu’il veut dire ! Rien n’est plus chiant que le MU de van Gaal qui a transformé une machine de guerre en club pour tournois de sixte.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Juillet 2015
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software