Catégorie: LA MAISON BLANCHE

20.03.15

PSG-Barça et Juventus Turin-Monaco en 1/4 de C1 2015

Vendredi 20 mars 2015
Tirage officiel des 1/4 de finale de C1 2015

PSG - Barcelone
Atletico Madrid - Real Madrid
Porto - Bayern Munich
Juventus Turin - Monaco

(en caractères gras mes favoris)

Beau tirage où l’on a jasé sur Arsenal qui sait fait sortir par l’ASM.
Le PSG devra faire un beau match aller, prenant de l’avance, limitant la casse.
Le derby madrilène s’annonce grandiose.
Le Bayern a le meilleur tirage avec retour à la maison devant un client prenable.
Le derby du Sud entre Turin et Monaco devrait revenir aux Turinois qui vont venir en masse au Louis II.

Auparavant, je me suis amusé a faire un tirage au sort chez moi.
J’en ai effectué qu’un seul.
Voilà ce qui est sorti à 7 h 30 du matin ce jour de tirage officiel.
Et dans l’ordre exact:

Real Madrid - PSG
Juventus Turin - Monaco
Barcelone - Bayern Munich
Porto- Atletico

(en gras les clubs que j’ai tirés et qui sont bien placés dans le vrai tirage. J’ai donc tiré un bon match)

PS: c’est dur pour les fans de MU de voir tous ces tirages sans MU.

18.03.15

Trois clubs espagnols et deux français sont en 1/4 de la C1 2015. Fiasco de l'Angleterre !

Pas besoin d’attendre la fin de soirée pour connaître les deux qualifiés. Barcelone et la Juventus Turin sont deux très grands clubs. Ils ont la culture de la C1 pas comme certains clubs qui pètent plus haut que leur cul.

Les qualifiés pour les 8es de finale de C1 2015

ALTLETICO MADRID (E) Diego Simeone
REAL MADRID (E) Carlo Ancelotti
BARCELONE (E) Luis Enrique
MONACO (F) Jardim
PSG (F) Laurent Blanc
JUVENTUS TURIN (I) Massimiliano Allegri
PORTO (P) Julen Lopetegui
BAYERN MUNICH (A) Pep. Guardiola

Il est flagrant de constater qu’on ne trouve plus aucun club anglais en 1/4. Quel fiasco !
Le football espagnol est donc le meilleur, et c’est vrai puisque la Roja a longtemps dominé tout le monde.
Trois clubs espagnols et aucun anglais !
Depuis que Sir Ferguson a raccroché les crampons, MU n’est plus là.
La France s’en tire magnifiquement, c’est inespéré.
L’Italie n’a plus que la Juve.
L’Allemagne, le Bayern Munich, comme d’hab.
Et Porto, fidèle au poste.
La présence des entraîneurs est aussi très intéressante avec exclusivement des Latins. Le Nord est dans les choux!

[Post dédié à Théo, l’ancien stratège de Monaco]

12.01.15

Permalink 10:03:02, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo reçoit son 3e Ballon d'Or

Il est 10 h. Pas besoin d’attendre 20 h. Ronaldo est mon Ballon d’Or. Bien jouer ne suffit pas. Il faut un mental d’acier, de la régularité. Il est où Ozil, pur joyaux ? Depuis qu’il a signé à Arsenal, il a disparu des radars. Comme quoi être champion du monde cela ne veut rien dire.

Pas besoin d’attendre la remise du trophée.
Le Portugais est au-dessus de tout le monde n’en déplaise à Platini (UEFA) et Blatter (FIFA). Platini a déclaré publiquement être pour Neuer et Blatter a Messi pour chouchou.
Le portier Neuer est un très bon gardien mais il est aussi sympathique qu’une porte de prison.
Ronaldo a du talent et il est constant depuis 10 ans.
Il est de surcroît un formidable ambassadeur du beau jeu.
Ronaldo est le footballeur le plus jalousé du monde: talentueux, intelligent, beau, riche. Tout ça est insupportable pour beaucoup.
Moi, je vois ce que je vois: il est d’une très grande gentillesse, c’est un compétiteur jamais rassasié.
A sa place, beaucoup aurait pris le cigare.
Lui, non. Il joue, s’entraîne et rentre chez lui.
Jamais de déclarations idiotes.
Ronaldo est un immense champion, formé par Sir Ferguson lors de son passage dans le monde des adultes, de la maturité.
Ronaldo joue au Real Madrid mais il reste un éternel Red Devil.
Enfant, j’ai choisi d’aimer le football pour me consoler de l’actualité.
Comme j’avais raison ! A 10 ans, j’en avais déjà assez des guerres et des guerriers. Je voyais la guerre d’Algérie à la télé noir et blanc.
Je préfère le simulacre de la guerre, celle du football, l’une des plus belles activités du monde.

RESULTATS OFFICIELS/
C.Ronaldo: 37,66 %
Lionel Messi: 15,76 %
Manuel Neuer 15,72 %
Arjen Robben 7,17 %
Thomas Muller 5,42 %
Philip Lahm 2,90 %

21.12.14

Permalink 14:56:16, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

C. Ronaldo a-t-il zappé Platini parce que le Ballon d'Or 2014 est déjà attribué à Neuer ?

Samedi 20 décembre 2014
Finale de la Coupe du monde des Clubs 2014
Real Madrid 2-0 San Lorenzo
.

La question se pose: Ronaldo connait-il déjà le résultat du Ballon d’Or 2014 qui serait peut-être attribué à Neuer, d’où son mécontentement vis-à-vis de Platini, ou alors Ronaldo a juste manifesté de l’indifférence car il sait que Platini a d’autres préférences que le Portugais alors que son rôle de président de l’UEFA devra lui imposer de la réserve ?
Toujours est-il qu’au terme du match, le dribbleur C. Ronaldo a subi Blatter, le président de la FIFA, avant de zapper Platini.
On peut le comprendre.
Au moment de saluer les officiels, l’attaquant a profité que Carlo Ancelotti parle avec Platini pour ne pas lui serrer la main.
Il faut savoir que Platini a déclaré :
-«Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont indiscutablement les meilleurs joueurs du monde. Mais le vainqueur, ça devrait être un Allemand, quelqu’un qui a gagné la Coupe du monde. Neuer ? Pourquoi pas ? Ce serait très bien. »

C.Ronaldo a de la mémoire. Lors de l’attribution de son deuxième Ballon d’Or de CR, début 2014, Platini a dit:
-"Je suis très déçu pour Franck Ribéry. Même si je reconnais que Cristiano Ronaldo est un très beau Ballon d’Or. Si un Espagnol ne le gagne pas en 2010 et que Franck ne le gagne pas cette année alors qu’il a tout gagné, c’est qu’il y a un petit problème. Pour Franck, c’était l’année ou jamais. L’année prochaine, on aura encore Ronaldo ou Messi. Et dans deux ans Messi ou Ronaldo. Pendant 50 ans, le Ballon d’Or a tenu compte du palmarès sur le terrain. Là, c’est plutôt basé sur la performance globale des joueurs. Même si Ronaldo est un très grand Ballon d’Or, il y a un petit quelque chose qui a changé depuis qu’il est passé à la FIFA.”
Platini a dénoncé le mode de désignation du lauréat qui récompense le talent individuel plus que les titres. Depuis 2010, la célèbre récompense est chapeautée par la FIFA. Avant, seul France Football organisait l’attribution du trophée et définissait son réglement.
Si le Bayern Munich a remporté en 2013 Bundesliga, Coupe d’Allemagne, Ligue des champions, Super Coupe d’Europe, Mondial des clubs c’est grâce à l’ensemble du club et absolument pas à Ribéry car à ce moment-là, il fallait donner le trophée à Robben bien plus talentueux et décisif que Ribery.
Le comportement de Ronaldo n’a rien de choquant: de plus cette compétition c’est de l’esbroufe, encore un match de trop télévisé pour gagner de l’argent sur le dos des joueurs.
Ronaldo n’est pas une vache à lait. Ronaldo ce n’est pas le joueur d’une saison, comme Ribéry. Ronaldo est au sommet depuis 10 ans.
C’est l’un de plus brillants ambassadeurs de l’Histoire du football.
Il peut être mécontent. L’an passé, Blattter avait dit qu’il était pour Messi et cette année, Platini est pour le gardien Neuer. C’est écœurant de voir des dirigeants se comporter de la sorte. Platini, n’est plus joueur depuis longtemps.

Compte-rendu du match:
Le champion d’Argentine n’a rien pu faire face aux leaders de la Liga qui ont ouvert le score juste avant la mi-temps grâce à leur défenseur central Sergio Ramos. En deuxième période, l’attaquant gallois Gareth Bale a doublé la mise. Le Real Madrid a remporté un nouveau sacre lors d’une 22e victoire consécutive.
Les hommes de Carlo Ancelotti ont décroché un trophée que ne possédait pas la Maison Blanche. Cette coupe est la quatrième de 2014 pour le club madrilène après la Ligue des champions, la Coupe du Roi et la Supercoupe d’Europe. Une nouvelle récompense pour Iker Casillas, le gardien et capitaine du Real et de la sélection espagnole, qui fêtait à Marrakech son 700e match dans la cage Merengue.


18.12.14

La galaxie des "Saigneurs du sport" et autres bad boys panthéonisés par Pascal Paillardet

Il y a ceux qui ont servi le football comme Best et ceux qui s’en servent comme tant d’intermittents du talent.

Pascal Paillardet doit être remercié rien que pour avoir mis à l’honneur Claudio Gentile, le défenseur italien champion du monde 1982. L’auteur l’a rangé dans la catégorie: “Faucheurs, débroussailleurs et tondeuses à gazon". On voit que Pascal Paillardet ne manque pas d’humour. Et de connaissance car sans Gentile, le football n’aurait pas ses acteurs de l’ombre qui sont indispensables aux équipes qui veulent gagner quelque chose. Gentile c’est le soldat inconnu dans toute sa splendeur. Blessé, il pouvait se relever et dézinguer encore une compagnie d’artilleurs. Tout ça pour vous dire que c’était le genre de gars qui savait ce que veut dire professionnalisme et amour du maillot. Ce joueur me fascinait par son charisme: dur sur l’homme, fier, courageux, intelligent, grand lecteur de jeu, un mur en béton coulissant. Quand je le voyais j’étais fier d’avoir des origines italiennes alors que lui en avait des libyennes.
Les saigneurs du sport, bad boys et têtes brûlées des terrains met en lumière des seconds rôles du sport et d’anciennes gloires, de tous les sports, pas que du football, c’est ce qui fait sa grande originalité : Tonya Harding (la puncheuse du patinage), Gavin Henson (le “Beckham du rugby gallois), Jody Cundy ("cycliste amputé de la jambe droite à l’âge de trois ans"), Bodin Issara (champion de badminton)… Il y a aussi des stars comme Lance Armstrong que tout le monde a mis plus bas que terre alors qu’il s’est dopé comme Coppi et Anquetil. On sait que dans les autres sports ce n’est pas non plus très clean. Pourquoi Anquetil a pu dire “mes fesses sont des écumoires” tant il se piquait sans qu’on retire son nom du palmarès ? Parce qu’il était Français. Et la “bomba’ (amphétamines) de Coppi ? Armstrong a fait passer le dopage à l’ère moderne. Le dopage fait partie du cyclisme comme la mort de la vie.
Etes-vous prêt à vous doper pour gagner le Tour ? Moi, non. Les champions sont des êtres à part. Je respecte infiniment Armstrong qui est revenu de la mort: il avait des métastases dans le cerveau! Il avait le droit de prendre des médicaments. Quand il était en course, on le lui permettait. Il a été contrôlé tant de fois sur la route du Tour et on l’a toujours laissé repartir le lendemain matin. Pourquoi ne l’a-t-on pas pincé dès sa première victoire dans la Grande Boucle ? Dès qu’il a arrêté sa carrière, on l’a “assassiné". Je me demande comment cet orgueilleux fait-il pour vivre alors qu’on lui a tout retiré ? Lui, drogué ? Non, c’est Maradona qui se droguait. Armstrong a juste utilisé la médicalisation comme tous les grands cyclistes de l’Histoire. On n’a pas inventé l’expression “charger la mule” pour rien. Et les premiers règlements du Tour de France stipulaient que les apports médicaux étaient à la charge des coureurs. Lance Armstrong a un mental d’exception. Je ne suis pas dupe de l’hypocrisie: quand on a des cas de dopage positif en L1 et L2 on n’inquiète pas les joueurs, on dit qu’il s’agissait de “contrôles expérimentaux". Un champion du monde de football français s’est fait pincer mais on a parlé de “vice de forme” dans la procédure. Ainsi de suite.
Le très bel album de Pascal Paillardet est celui d’une passion. Le jeune Paillardet reste un blessé de Séville. Il n’a jamais oublié la charge de Schumacher (Harald) sur Battiston lors de la 1/2 finale de la Coupe du Monde 1982. Ce soir-là, la France de Platini-Giresse-Tigana était la plus belle équipe de la terre. Il ne suffit pas d’être bon pour gagner, la preuve en reste la défaite des Français aux tirs au but de France 3-3 RFA. Les Allemands étaient plus violents, c’est tout.
Pascal Paillardet propose une prose où il entremêle très bien les faits, le récit journalistique, les propos recueillis les plus significatifs et les annotations personnelles. Sa galaxie comporte Maradona, Best et Cantona, trois noms qui brillent encore dans le cerveau de ceux qui connaissent vraiment le jeu. Quand je vois jouer Ribéry et Nani, je pense à Magnusson et à Waddle tant je n’embête! Aujourd’hui on paie des Solex au prix d’une Ferrari. Les joueurs au football quelconque ont de la chance de vivre en 2014. Je préfère un tâcheron comme Stiles, ex MU. Là on était en présence d’un vrai footballeur, pas une invention médiatique. Il y a des joueurs au grand palmarès qui ne m’ont jamais fait vibrer, par exemple Henry. Sa retraite ne me fait ni chaud ni froid. C’est un grand homme d’affaires. Chapeau ! Il a gagné des titres en équipe de France grâce à Zidane et au Barça grâce à Messi. A Arsenal ? Deux championnats en 8 saisons. Cantona n’a pas établi de record de buts mais il a gagné 5 championnats anglais avec deux clubs différents entre 1992 et 1997. Henry est un joueur de football simple messieurs. Cantona était un vrai footballeur collectif, il faisait jouer les autres. Pour en revenir au livre de Pascal Paillardet, on remarque l’absence de “Titi". Même sa main contre l’Irlande ne l’a pas fait entrer dans les Bad Boys. On ne se rappelle même plus de sa présence dans le bus de la honte 2010 ni de sa visite en catimini chez Sarkozy. Ce n’est pas un hasard s’il devient consultant en Angleterre. Là-bas on lui donne beaucoup d’argent parce que le football anglais est diffusé dans le monde entier tandis que la L1 est du niveau du championnat albanais. Vous enlevez Ibrahimovic au PSG, il reste qui ? Berbatov à Monaco. Ces deux joueurs sont à la retraite. Ils sont en France pour ramasser encore un peu de monnaie dans un championnat sans pression. Vous croyiez qu’il y a de la pression à la Turbie à part celle des jets d’eau pour arroser la pelouse ? La pression de la Turbie c’est quoi pour Berbatov qui a joué à MU ?
Cet album anti langue de bois est un hymne au sport qui n’a rien à voir avec les commentaires insipides à 90 % des chroniqueurs habituels.
Un constat: tous les athlètes du livre de Pascal Paillardet déraillaient parfois mais on se souvient d’eux. Leur train finissait par arriver. Les autres se sont perdus en route. On les a oubliés.

-Les saigneurs du sport, bad boys et têtes brûlées des terrains, de Pascal Paillardet. Huginn & Muninn, 216 p., 39,95 €

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Avril 2015
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software