Catégorie: SPECIAL MARADONA

20.10.16

Coup du chapeau ! Le FC Messi bat Guardiola City, 4-0

Qualifications de C1 2017
Mercredi 19 septembre 2016
Barcelone 4-0 Juventus Turin
Les buts catalan: Messi (17e, 61e, 69e), Neymar (89e)

Au début j’ai regardé PGS-Bâle (3-0) mais c’était tellement tristounet que j’ai vite basculé pour voir Barça-City, là j’ai vu du football. Messi était dans un grand soir. Sur le premier but, il fait l’essentiel puis comme les défenseurs visiteurs sont restés figés, il est revenu dans l’action pour marquer. Magnifique de A à Z. Sur le deuxième, il a un mouvement de cheville extraordinaire: il faudrait l’analyser image par image. Le troisième est une offrande de Suarez comme on passe un Stradivarius à un virtuose.
Messi respire l’intelligence. Dommage qu’il se soit fait tous ces tatouages inutiles avec en prime une décoloration des cheveux grotesque. C’est vraiment surprenant d’être l’un des deux meilleurs joueurs du monde et d’avoir besoin à ce point d’affirmer sa personnalité. On n’a jamais vu, Samuel Beckett avec un gros nez rouge.
Quand je zappais sur PSG-Bâle, je voyais les Suisses tirer sur les montants.
Paris a gagné, c’est l’essentiel.
La C1 commence vraiment à partir des 8es.
J’ai aperçu Ben Arfa qui a remplacé Lucas à la 81e minute. Le match était déjà plié, 2-0. Il est impossible de s’exprimer en si peu de temps où l’on ne peut que surjouer. On ne peut pas juger son jeu. Guardiola, au temps où il entraînait le Barça, avait axé tout le jeu de l’équipe sur Messi. Et des gens osent dire qu’à Nice, Puel avait fait la même chose avec Ben Arfa. Ces mêmes gens critiquent cet état de fait ! De surcroît c’est archi faux: Ben Arfa jouait pour Nice comme Cantona jouait pour Man United.
Dans ce groupe A, Arsenal en a mis 6 à Ludogorets avec un triplé d’Ozil.
Les trois buts de Messi entrent en ligne de compte pour le Ballon d’Or 2017.
Celui de 2016 est pour Ronaldo sinon ce n’est plus la peine de faire des tournois.

08.10.16

Pelé & Maradona: les deux plus grands footballeurs de tous les temps

Pelé parle avec derrière lui, les parents de Maradona,

En 2016, les deux monuments vivants se sont rencontrés à Paris.
Auparavant, ils s’étaient vus comme dans la vidéo ci-dessus.
Les deux joueurs sont les plus grands dans leur domaine.
Pelé est le footballeur qui a rendu mondialement populaire le football.
Il y a avant et après Pelé.
Depuis qu’on l’a vu en 1958 en Suède on ne l’a plus jamais oublié.
Maradona est arrivé vingt ans plus tard.
Ils ont été au Zénith du football.
Intelligents, techniques, ils avaient tout.
Deux talents individuels, deux talents collectifs.
Capables de faire marquer ou de marquer.
Beaux à voir.
Derrière eux, il y a Di Stefano, Puskas, Cruyff, Platini, Ronaldo 1er, Zidane, C. Ronaldo, Messi…
Si Pogba a été transféré pour plus de 100 M€, il faut savoir que Maradona vaudrait alors 100 milliards d’euros voire plus. Pelé aussi.
Cela fait du bien de voir ensemble Pelé et Maradona. C’est comme si l’on voyait discuter Diderot et Voltaire à la terrasse d’un café.

13.06.16

Les Rebelles du Football (Bernard Morlino) sur France Culture

Ribéry, Benzema, Gourcuff, Nasri, Anelka, Domenech ne sont pas dans mon album.

A l’occasion d’une belle chronique sur France Culture (13 juin 2016, à 7 h 13) je remets en ligne le post sur Les Rebelles du football, puisque de la viande saoule ont encore abîmé le sport qu’ils s’approprient sauvagement:

http://www.franceculture.fr/programmes

Je vous signale la parution de l’un de mes nouveaux albums:
Les rebelles du football, soit 40 portraits de joueurs.
Un rebelle c’est quelqu’un qui se rebelle contre les mauvaises lois.
Eric Cantona, dans sa magnifique et émouvante préface, dit que pour être rebelle il faut risquer sa vie et celle des siens. Donc, il a l’humilité d’être surpris de se retrouver dans l’album.
J’ai classé les rebelles sous différentes catégories.
Les politiques: Sindelar, mort parce qu’il a refusé de porter le maillot nazi. Puskas qui s’est opposé au communisme dans la plus grande incompréhension de la FIFA.
Les virtuoses: Kopa chassé de l’équipe de France parce qu’il ne voulait plus que les joueurs soient liés à vie à leur club. C’est là que j’ai mis Cantona: comme on le sait il a fui le football français qu’il estimait gangréné par de la mauvaise herbe. L’Affaire OM-VA nous a démontré ensuite qu’il avait raison.
Les solidaires: ceux qui se rebellent contre tout, au seul profit de leur équipe, comme Keane, Stoichkov…
Les incompris: Diagne qui impose le football professionnel en France contre l’avis de son père, député. Glassmann, traité de balance alors que c’est un homme d’une intégrité absolue.
Les désespérés: Best qui vit comme une rock star sa passion qui demande pourtant une grande hygiène de vie. Fashanu finit par se suicider car il n’arrive pas à imposer son homosexualité.
L’iconographie du livre met en situation les joueurs avec leurs caractéristiques. Un grand travail d’édition, au niveau de la maquette. Je le vis volontiers car ce n’est pas mon domaine.
Bonne lecture. Qui m’aime me suive !

-Les Rebelles du football, Bernard Morlino. Préface Eric Cantona. Editions Tana, 155 p., 24,95 €


[Post dédié à Mathilde Serrell et Guillaume Erner]

14.04.16

Le groupe du winner Simeone éjecte le Barça tandis que le Bayern s'en tire bien

1/4 de C1 retour
Mercredi 13 avril 2016
Benfica 2-2 Bayern Munich
Buts pour Benfica: Raúl Jiménez (27e), Anderson Talisca (76e)
Buts pour le Bayern: A.Vidal (38e), T. Müller (52e)

Atletico Madrid 2-0 Barcelone
Buts pour l’Atletico: A. Griezmann (36e, 88e pen.)

Griezmann et ses amis ont sorti l’ogre de la compétition.
Victoire logique de l’autre grand club de Madrid.
Le football madrilène a deux clubs en 1/2 finale de la C1 !
Diego Simeone est l’un des quatre meilleurs coachs européens: cela fait plaisir. Cet homme est un compétiteur de haut parage. Il a de la grinta à revendre.
Son équipe est complémentaire.
Griezmann brille quand l’étoile Benzema s’est perdue dans la voile lactée.
Je vous dis pas: Griezmann + Ben Arfa + Martial + Coman… Le rêve est en passe de se réaliser. Ensuite vous mettez deux boxeurs d’espace, genre Pogba, Matuidi… Simeone et Deschamps savent très bien que pour qu’un virtuose puisse s’exprimer il faut lui associer un pitbull. Un as doit hériter de ballons sinon il erre comme une âme en peine.
Côté Benfica, le Bayern a gagné son match à l’aller, là où l’a perdu Benfica en ne marquant pas de but.
Voici les 4 meilleurs clubs de la C1 2016:
Real Madrid
Atletico Madrid
Bayern Munich
Manchester United

Tendance pour le Ballon d’or 2016: Ronaldo en pool position, mais il reste encore cinq matchs en C1 plus l’Euro.

13.04.16

Benfica et le Madrid de Simeone peuvent sortir le Bayern et le Barça

Le travail est la valeur essentiel de Diego Simeone. Les Argentins ne sont pas de simples poètes comme les Brésiliens: ils sont en plus une volonté de fer, capable de jouer alors qu’ils sont blessés.

1/4 de C1 retour
Mercredi 13 avril 2016, 20 h 45
Atletico Madrid (1) - (2) Barcelone, Canal +
Benfica (0) - (1) Bayern Munich, beIn Sports 1

Le Bayern est en position de force puisque Benfica n’a pas marqué à l’extérieur et que les Bavarois eux ont la possibilité de scorer au Portugal. Cependant, les Portugais ont assez de ressources mentales pour s’imposer sur un match. Cette opposition n’est pas jouée d’avance. Mon cœur bat pour le Portugal d’Eusebio, CR7 et Pessoa. Mon cœur bat pour le Portugal mais j’adore le football allemand qui est un Brésil sans fanfreluches. En trois passes, les Bavarois peuvent marquer un but.
Dans l’opposition 100% hispanique, la décision n’est pas non plus facile à trouver. Autant j’aurais mis ma main au feu pour dire que Man City et le Real Madrid allaient se qualifier autant les deux autres matchs sont indécis et il n’y a rien de choquant à dire que Benfica et l’Atletico peuvent atteindre les 1/2 puisqu’ils reçoivent au retour. J’adore Diego Simeone. Voilà le coach qu’il faudrait à Manchester United dont il a l’ADN: combattant, harceleur en chef, winner, passion, compétence. Tout pour me plaire. Il respire le football. Son langage corporel est fantastique: il vit le match de manière intense, épidermique. Un football de feu. L’Argentin a la rage au ventre, celle que j’aime voir. Il communique sa haine de la défaite à ses joueurs. Le petit frère du Real Madrid est capable de vaincre le Barça qui est condamné à se réveiller. Le Ballon d’Or se joue ce soir: soit Messi répond à Ronaldo, soit il laisse la place au soleil à son plus grand rival. Neymar, Suarez et Messi vont-ils reformer le Barça Globetrotters ?

[Post dédié à Lucas Hernandez, le jeune Français de 20 ans qui évolue au poste de défenseur central à l’Atletico Madrid !]

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software