Catégorie: BARCA ES MES QUE UN CLUB

02.12.16

Ramos permet au Real Madrid de maintenir le Barça à 6 points

14e journée de Liga
Samedi 3 décembre 2016
Barcelone 1-1 Real Madrid
But pour le Barça: Suarez (53e)
But pour le Real: Ramos (90e)

APRES LE MATCH
Ce clasico ne restera pas dans les annales. Ce fut poussif dans les deux sens. Bale manquait au Real. Benzema, comme neuf fois sur dix, a été décevant. Il ne prend jamais le relais lors d’un passage à vie de Ronaldo qui est condamné à assurer. Ramos comme souvent a marqué de la tête un but très important qui permet au Real de maintenir le Barça à 6 points.
Oui, le match fut plaisant mais sans plus si on considère le statut de ces clubs.
Les spectateurs n’ont pas été volé. C’est l’essentiel.

AVANT LE MATCH: Le clasico aller: le Barça veut revenir à 3 points du Real. Zidane + CR7 + Messi= 9 Ballons d’Or !
Etonnant de voir un Clasico le mois de Noël, dans mon esprit c’est un match de printemps. Ce n’est qu’une impression car il y en a deux au minimum par an, plus en cas de rencontres en Coupes nationales ou européennes.
Pour ce premier acte, le Barça va tout faire pour revenir à trois points du Real Madrid.
Classement au coup d’envoi
1er Real Madrid 33 points
2e Barcelone, 27 points
Le Real jouera sans Bale. Côté Barça, Iniesta revient dans le groupe.
C’est l’unique vrai clasico. C’est évident qu’il s’agit du match le plus important d’un championnat européen.
C’est au-dessus des derbys de Turin, de Milan ou de Manchester, voire des londoniens.
On le comparer au derby de la Bombonera. En Argentine, une rivalité terrible oppose Boca Juniors à River Plate, l’autre grand club de Buenos Aires.
Un clasico cela ne se rate pas c’est comme Federer-Nadal ou Borg-McEnroe.
Notre L1 est à des années lumière du clasico. Songez que l’on ose appeler clasio un PSG-OM…
On va revoir l’un contre l’autre CR7 et Messi. Et Neymar bien supérieur à Griezmann.

11.11.16

Le Brésil étrille l'Argentine de Messi si loin de Maradona

Messi n’est plus qu’une planche à tatouages. Di Maria, inexistant. Les Argentins s’éloignent de la Russie. Cristiano Ronaldo, lui, n’a pas de tatouage car on ne met pas de décalcomanie sur une Ferrari. Et surtout parce qu’il donne régulièrement son sang dans des centres de transfusion ce qui lui interdit le tatouage.

Jeudi 10 novembre 2016
Qualifications pour la Coupe du Monde 2018, Zone AmSud
Estádio do Mineirão, em Belo Horizonte
53.490 spectateurs
Brésil 3-0 Argentine
Buts pour les Auriverde: Philippe Coutinho, (24e), Neymar (45e), Paulinho (59e)

Brésil: Alisson, Daniel Alves, Marquinhos, Miranda (Thiago Silva), Marcelo; Fernandinho, Paulinho, Renato Augusto, Neymar, Philippe Coutinho (Douglas Costa); Gabriel Jesus (Firmino)
Sélectionneur: Tite

Argentine: Sergio Romero, Pablo Zabaleta, Nicolás Otamendi, Funes Mori, Emmanuel Más; Javier Mascherano, Enzo Peréz (Sergio Agüero), Lucas Biglia, Angel Dí Maria (Correa); Lionel Messi, Gonzalo Higuaín
Sélectionneur: Edgardo Bauza

Autres résultats de la 11ème journée:
Colombie 0-0 Chili
Uruguay 2-1 Équateur
Paraguay 1-4 Pérou
Venezuela 5-0 Bolivie

Classement:
1 Brésil 24 pts 11m / 7 3 1/ 26 9 + 17
2 Uruguay 23 11/ 7 2 2/ 23 8 + 15
3 Colombie 18 11/ 5 3 3/ 15 12 + 3
4 Équateur 17 11/ 5 2 4/ 19 16 + 3
5 Chili 17 11/ 5 2 4/ 18 16 + 2
6 Argentine 16 11/ 4 4 3/ 11 12 - 1
7 Paraguay 15 11/ 4 3 4/ 11 16 - 5
8 Pérou 14 11/ 4 2 5/ 18 18 0
9 Venezuela 5 11/ 1 2 8/ 14 26 - 12
10 Bolivie 4 11/ 1 1 9/ 9 31 - 22

Le Brésil a mis une belle petite rouste à l’Argentine dans le clásico, le pays de Pelé (1er) et l’Uruguay (2e), qui a dominé l’Équateur, sont sur la bonne voie pour s’octroyer deux des quatre places directes de la Zone Amérique du Sud pour la Coupe du Monde 2018 disputée en Russie.
Le Brésil a largement battu l’Argentine pour enchaîner cinq victoires de suite.
Finalement, Lionel Messi aurait dû rester sur sa position quand il avait dit ne plus vouloir jouer pour l’Albiceleste, qui en est à quatre matches sans victoire. Les sponsors lui ont demandé de revenir mais il n’arrive pas à faire gagner l’Argentine. Messi n’est pas Maradona. Messi n’est même par C. Ronaldo qui lui a fait gagner un titre au Portugal: l’Euro 2016.

-"Nous avons joué bien en-dessous de nos possibilités, ils nous ont dominés dans tous les secteurs. Quand une équipe n’est pas bien, un but encaissé suffit à la faire s’écrouler. Il n’y a pas un bouton qui permet de se remettre en selle. On s’est mis dans cette situation, c’est à nous d’en sortir", a confié courageusement Javier Mascherano.
Deux ans après sa terrible déroute (7-1) en demi-finales du Mondial 2014, disputé à la maison, le Brésil est remonté sur la pelouse du stade Mineirao de Belo Horizonte pour chasser les démons.
Messi n’a pas su faire vivre le ballon alors que son partenaire au FC Barcelone, Neymar a offert un caviar et a marqué son 50e but en 74 sélections, à seulement 24 ans !
Neymar est en route pour égaler puis battre record de Pelé (77 buts).
Si Messi ne va pas disputer la World Cup en Russie, il sera complétement ridicule.
Il l’est déjà avec tous ses tatouages et ses cheveux peroxydés.
Il ressemble a un poussin oxygéné.
Il a toujours été complexé par rapport à CR7.
Messi n’a pas compris que sa simplicité et son humilité étaient ses meilleurs atouts dans un monde frelaté qui est pollué par les bobos, le bling-bling et autres snobinards. CR7, lui est à part car il a du talent. Messi aussi, mais au lieu de se faire tatouer entièrement tout le bas d’une jambe comme si c’était une chaussette, il devrait se concentrer sur le ballon. La bataille du look avec CR7 il ne la gagnera jamais.

22.10.16

Permalien 18:42:44, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Un boucher de Valence envoie le virtuose Iniesta à l'hôpital

L’émouvant discours d’Iniesta lors du départ de son ami Xavi. Le football c’est Iniesta et non pas toutes les fausses vedettes, ces intermittents du spectacle qu’on nous vend à longueur d’années.

Samedi 22 octobre 2016
Valence 2-3 Barcelone
Buts pour Valence: El Haddadi (52e), Rodriguez (56e)
Buts pour le Barça: Messi (22e, 90e s.p.), Suarez (62e)

Lors de la rencontre entre le Barça et Valence, Andrés Iniesta a été taclé de manière immonde par Enzo Pérez. La jambe droite du milieu international espagnole a été touchée gravement. Le genre d’événement qu’on ne veut pas voir. D’aucuns diront qu’il s’agit des risques du métier. C’est certain que lorsqu’on joue devant le FC Bouchers on peut s’attendre à sortir les crampons devant sur une civière.
Ce fut la rencontre de la hache contre le cristal.
Le ligament latéral externe de l’un des plus grands joueurs de tous les temps est déchiré. Opération du ménisque en vue.
Le champion souffrant, très atteint physiquement et moralement est sorti sur une civière.
A 32 ans, la blessure sera longue. On ne sait pas ce qui va se passer.
C’est une triste nouvelle. Très triste.
On a encore vu un joueur médiocre s’en prendre à un magicien du jeu.
Atroce de voir autant de violence, confondre autant agressivité et agression.
Pérez a fait un geste qui signifie: Tout Iniesta que tu es, prends-toi ça !
Certes, il ne voulait pas l’abattre mais la conséquence est la même. On aurait mis un contrat que l’on ne s’en serait pas pris autrement.
On sait que les Argentins peuvent nous donner Maradona. On sait aussi qu’ils produisent des bouchers.
Bon rétablissement à Iniesta, l’un des joueurs de chevet.

20.10.16

Coup du chapeau ! Le FC Messi bat Guardiola City, 4-0

Qualifications de C1 2017
Mercredi 19 septembre 2016
Barcelone 4-0 Juventus Turin
Les buts catalan: Messi (17e, 61e, 69e), Neymar (89e)

Au début j’ai regardé PGS-Bâle (3-0) mais c’était tellement tristounet que j’ai vite basculé pour voir Barça-City, là j’ai vu du football. Messi était dans un grand soir. Sur le premier but, il fait l’essentiel puis comme les défenseurs visiteurs sont restés figés, il est revenu dans l’action pour marquer. Magnifique de A à Z. Sur le deuxième, il a un mouvement de cheville extraordinaire: il faudrait l’analyser image par image. Le troisième est une offrande de Suarez comme on passe un Stradivarius à un virtuose.
Messi respire l’intelligence. Dommage qu’il se soit fait tous ces tatouages inutiles avec en prime une décoloration des cheveux grotesque. C’est vraiment surprenant d’être l’un des deux meilleurs joueurs du monde et d’avoir besoin à ce point d’affirmer sa personnalité. On n’a jamais vu, Samuel Beckett avec un gros nez rouge.
Quand je zappais sur PSG-Bâle, je voyais les Suisses tirer sur les montants.
Paris a gagné, c’est l’essentiel.
La C1 commence vraiment à partir des 8es.
J’ai aperçu Ben Arfa qui a remplacé Lucas à la 81e minute. Le match était déjà plié, 2-0. Il est impossible de s’exprimer en si peu de temps où l’on ne peut que surjouer. On ne peut pas juger son jeu. Guardiola, au temps où il entraînait le Barça, avait axé tout le jeu de l’équipe sur Messi. Et des gens osent dire qu’à Nice, Puel avait fait la même chose avec Ben Arfa. Ces mêmes gens critiquent cet état de fait ! De surcroît c’est archi faux: Ben Arfa jouait pour Nice comme Cantona jouait pour Man United.
Dans ce groupe A, Arsenal en a mis 6 à Ludogorets avec un triplé d’Ozil.
Les trois buts de Messi entrent en ligne de compte pour le Ballon d’Or 2017.
Celui de 2016 est pour Ronaldo sinon ce n’est plus la peine de faire des tournois.

10.10.16

L'équipe-type de rêve de Johan Cruyff (1947-2016)

Cruyff m’a autant donné que Miles Davis, Cézanne ou Baudelaire. Les artistes ne meurent jamais. Seule leur présence physique disparaît. Nos proches aussi mais il n’y a que nous qui le savons.

Lundi 10 octobre 2016
Qualification Coupe du Monde 2018
Pays-Bas-France

Johan Cruyff, né le 25 avril 1947, à Amsterdam, est mort le 24 mars 2016, à Barcelone.
Il avait tout. Et le reste aussi.
Je ne connais pas la nouvelle génération de Néerlandais.
La France devrait s’imposer aux Pays-Bas à moins que les nouveaux hollandais soient irrésistibles.

On vient d’apprendre que Cruyff avait noté son onze de rêve:

Yachine
Carlos Alberto, Beckenbauer, Guardiola, Krol
Di Stefano, Garrincha, Charlton
Maradona, Pelé, Keizer.

On note qu’il a eu la délicatesse de ne pas se sélectionner.

Voici mon onze de rêve:

Yachine
Facchetti, Trésor, Beckenbauer
Cantona, Puskas, Pelé, Cruyff,
Garrincha, Di Stefano, Maradona

Nous avons six joueurs en commun.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software