Catégorie: BARCA ES MES QUE UN CLUB

12.08.18

Le campionissimo Guardiola (Man City) donne une leçon à son compatriote Emery (Arsenal), à Londres où plane l'ombre de Wenger

Les thuriféraires d’Emery devront encore patienter pour voir la “verticalité” du jeu prôné par Emery. Belle imposture ! La vérité ce n’est pas qu’il va gagner la C1, le réel c’est qu’avec des millions d’euros à ne plus savoir quoi faire, il a été incapable deux ans de suite au PSG de dépasser les 8e de C1. Pitoyable résultat pour quelqu’un qui devait révolutionner le football français ! Mieux vaut encore Deschamps. Lui au moins, il a su corriger le tir, et gagner la World Cup 2018 après le cuisant échec en finale de l’Euro 2016 au SDF.


Dimanche 12 août 2018
Première journée de Premier League
Arsenal 0-2 Manchester City
Buts pour les Citizens : Sterling (14e), Bernardo Silva (64e)

Emirates Stadium reste un stade perdant.
La bonne idée c’était d’installer Thierry Henry aux commandes d’Arsenal. Si Nice a été offert à Vieira, pourquoi Arsenal n’a pas été proposé à Henry, l’icône du club ? Manque de courage. L’homme de la situation s’appelait Henry, dommage. Et pourtant, ils lui ont fait une statue devant le stade ! Ils m’ont pas son portable ? Qu’ils m’appellent et je transmettrai !
Arsène Wenger est parti. Unai est arrivé, mais Arsenal est toujours le même club : en dents de scie. Constance, connaît pas !
Un club sans C1 n’est pas un grand club. Au mieux, un bon club. Ce qui est le cas.
Le remplacement de Wenger par Emery c’est tout bénef pour le Français car lors de sa dernière année en Liga, l’Espagnol n’a pas gagné un seul match à l’extérieur ! En Angleterre, il va souffrir. S’il commence à perdre à la maison qu’est-ce que cela va être loin du domicile.
Sur le duel hispano-espagnol, il n’y a pas photo. Au cours des 11 confrontations Guardiola-Emery, le brillantissime Guardiola a gagné 7 fois et fait 4 nuls. Emery lui reste à 0, double 0, 0 pointé. Triste statistique. La honte ne tue plus depuis longtemps. Guardiola et Emery ne font pas le même métier. Il y en a un qui sert le football et un autre qui s’en sert. Pas besoin de faire un dessin.
Encore une erreur de casting. Après le PSG, Arsenal a fait le mauvais choix. Wenger peut dormir sur ses deux oreilles. Son remplaçant ne gagnera jamais la C1 avec Arsenal. D’abord il faut qu’il se qualifie ce qui n’est pas aisé avec les deux Manchester, Liverpool, Chelsea et Tottenham. Le prochain match des Gunners se déroule à Chelsea. Encore un baptême du feu pour Emery qui va découvrir l’hostilité dans un grand stade anglais, loin du domicile. Lui qui n’aimait pas celle des stades espagnols, il va être servi.

07.08.18

Permalien 09:02:13, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Riqui Puig, le nouvel Iniesta d'après Gattuso

Né le 13 août 1999, à Matadepera, le jeune milieu de terrain va bientôt avoir 19 ans. Formé au Barça, il est annoncé comme du niveau de Xavi et Iniesta. A confirmer. On a déjà vu des espoirs ne jamais devenir des certitudes. On lui souhaite le meilleur avenir possible. Un avenir qui s’appelle présent dans le football !

La planète football se demande si Riqui Puig est la nouvelle pépite de Barcelone depuis que le club a fixé sa clause libératoire à 100 M€. Pour un joueur d’avenir de 18 ans cela ne choque pas.
Le vainqueur de la Youth League 2017 s’est fait remarquer samedi 4 août 2018 à Santa Clara (Californie) lors du match d’International Champions Cup même s’il a perdu avec le Barça contre l’AC Milan (0-1). Le milieu de terrain a fait apprécier son toucher de balle, ses déviations et son feeling permanent avec le bon tempo.

Commentaires de Gattuso, entraîneur de l’AC Milan :
-"Riqui est un spectacle à lui tout seul. Voir un joueur qui a encore un visage d’enfant et qui maîtrise le ballon comme ça, c’est quelque chose qui m’émerveille. On voit qu’il sent le football, c’est de la poésie. Ça fait un moment que j’entends parler de lui et d’autres jeunes du Barça. C’est quelque chose que l’on ne peut pas copier-coller dans d’autres clubs. Ils ont une idée commune. J’envie un peu ça.”

Daniele Massaro, ambassadeur et membre du département marketing du club lombard, a carrément demandé son maillot à Riqui Puig ! Pour ne jamais oublier le jour de sa découverte d’un nouvel as du ballon rond.

15.06.18

Le G2: A. Iniesta contre C. Ronaldo à 20 h

Les débuts de Cristiano Ronaldo (18 ans) à Manchester United, en 2003

Vendredi 15 juin 2018, 20 h / TF1, Bein Sports 1, Bein Sports 2
Coupe du Monde, 1er tour Groupe B
Espagne-Portugal

Après le carton des Russes contre l’Arabie (5-0), voici le premier grand choc entre les voisins si attachés à leur rivalité.
C’est le premier grand duel de cette Coupe du Monde. Une affiche qui sent la finale.
Voir Ronaldo contre son capitaine au Real Madrid (Sergio Ramos) cela fait bizarre.
On va savourer la dernière Coupe du Monde d’Iniesta, le héros de celle de 2010.

Autres matchs:
Egypte 0-1 Uruguay
But pour l’Uruguay: José María Giménez
Match sans intérêt pour l’observateur neutre.

Maroc 0-1 Iran (Groupe B )
But Iranien: Aziz Bouhaddouz (90e + 5, csc)

13.06.18

Permalien 19:33:40, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

La symphonie faite homme: Maestro Cruyff

En attendant le début de la Coupe du Monde, voici un récital de Cruyff, le maestro.
C’était un génie.
Avoir 10 % de son football, c’est avoir du talent.

03.06.18

Neymar, le retour (chez les Beatles)

Le Brésil dans un match exhibition à Liverpool

Dimanche 3 juin 2018
Brésil 2-0 Croatie
Buts pour la Seleção: Neymar (69e),Firmino ( 90e + 3)
Espagne-Suisse, 21h/ C8
Arabie Saoudite-Pérou, 20 h (pas télévisé alors que le Pérou est dans le groupe de la France)

Après le match du Brésil:
Match amical soporifique.
Info: le Brésil est invaincu depuis un an.
Bonne nouvelle: Neymar a marqué.
On est plus dans une version Dunga 1994 que Zico-Socrates 1986.

Avant le match du Brésil:
Neymar est annoncé lors du match amical, Brésil-Croatie qui se déroule à Liverpool.
Cela presque 100 jours que Neymar a disparu des terrains.
Il a une grosse appréhension a reprendre la compétition car il a toujours peur d’être chargé énergiquement.
Le problème de Neymar, outre la fragilité de ses chevilles, c’est qu’il déteste qu’on le tacle. S’il ne passe pas l’adversaire avec un dribble, il perd son duel.
Il est très doué, c’est une évidence, mais cela ne suffit pas.
Avoir du talent, c’est bien. L’exprimer, c’est mieux.
Lui manque la solidité physique. Et un mental plus solide.
C’est plus le Brésil qui le fera gagner que le contraire.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software