Catégorie: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE

13.11.18

Permalien 23:14:49, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

L'excellent Andreï Archavine prend sa retraite

Le milieu offensif, ou ailier, russe Andreï Archavine prendra sa retraite de joueur samedi 24 novembre 2018.
Agé de 37 ans, il a été professionnel pendant 17 ans.
On l’avait découvert à Saint-Pétersbourg et en équipe nationale.
Vif, très malin, il affichait un très beau football.
Malheureusement il a signé à Arsenal où entre 2009 et 2013, il n’a rien gagné, aucun titre, rien de rien !
Il a gâché son talent à Arsenal, perdant tout l’éclat de son football.
Il n’a pas trouvé l’entraîneur qu’il lui fallait pour atteindre le firmament.

28.10.18

Clasico du 28 octobre 2018. Le Barça sans Messi réduit en miettes le Real sans Ronaldo ! (5-1)

Dimanche 28 octobre 2018

**Premier League, 10e journée
Crystal Palace 2-2 Arsenal

Avant le match:
Les médias sont bien discrets sur la réussite d’Emery qui a si vite tournée la page Wenger. Si Henry - ou Vieira - avait pris la suite, aurait-il fait aussi bien que l’Espagnol ? Possible que oui.

Après le match:
La série de 11 victoires de suite des Gunners est terminée.

**Ligue 1, 11e journée
Rennes 0-2 Reims

Avant le match:
Pour voir où en est Ben Arfa.

Après le match:
Il a joué mais on ne l’a pas vu dans une équipe très limitée.

**Liga, 10e journée
Barcelone 5-1 Real Madrid
But pour le Barça: Coutinho (7e), Suarez (27e pen., 74e, 83e), Vidal (87e)
But le Real: Marcelo (50e)

Avant le match:
Le vrai clasico sans Messi et C. Ronaldo. Historique. Ennui ou beau match ?

Après le match:
Dès la 7e minute, le Barça a ouvert la marque par un superbe mouvement collectif conclu par Coutinho. Le Real sans C. Ronaldo ne vaut rien. Par contre, Messi ne manque pas au Barça. A la 27e mn, Varane fait tomber Suarez. Le Français fait semblant de trébucher. Penalty transformé par l’Uruguayen qui bat Courtois. Varane est écarté définitivement de la course au Ballon d’or tant il a perdu son football depuis la fin de la Coupe du Monde 2018. Benzema et Bale, eux aussi, ne sont plus que des ombres. En seconde mi-temps, le Real joue un peu mieux mais Suarez, encore sur un beau mouvement collectif, a marqué un superbe but de la tête, une geste plein de détermination et de puissance. A la 76e minute, Bale a été remplacé. Le Gallois a totalement raté son match, lui qui devait remplacer C. Ronaldo. Depuis sa belle finale de C1 2018, il est aux abonnés absents. Le contraire de Suarez, impérial, qui a réalisé un admirable triplé, marquant son troisième but par un sublime ballon piqué. A signaler, la très bonne rentrée de O. Dembélé, si décrié ces derniers temps. Le Real sans Ronaldo c’est plus que le néant. Zidane n’est pas fou: il est parti fissa ! Et d’aucuns disent toujours : “Ronaldo, le vrai” pour parler de l’ancienne star du Brésil afin de se moquer du Portugais.

**Ligue 1, 11e journée
Bordeaux 0-1 OGCNice
But pour le Gym: Cyprien (54e)

Avant le match:
Pour voir si les Aiglons de Vieira se portent mieux.

Après le match:
Nice se rachète de son minable match contre l’OM à Nice (0-1). Cyprien a renoué avec son rendement d’avant sa très grave blessure. Cette victoire à l’extérieur équivaut à un superbe rachat. Belle esprit de révolte.

**Premier League, 10e journée
Manchester United 2-1 Everton
But pour MU: Pogba (27e pen.), Martial (49e)
But pour Everton: Gylfi Sigurosson (77e pen.)

Avant le match:
Pour voir si MU de Mourinho joue toujours aussi mal.

Après le match:
Lors d’une nouvelle percée dans la surface adverse, Martial déséquilibré a obtenu un penalty transformé en deux temps par Pogba qui a fait une course au ralenti totalement ridicule. Le gardien renvoya le ballon mais le Français a eu la présence d’esprit de suivre et de reprendre très bien le ballon pour battre le gardien. Ouf ! En plein boum, Martial a inscrit le but du 2-0.

**Ligue 1, 11e journée
Marseille 0- 2 PSG
Buts pour Paris: Mbappé (65e), Draxler (90e + 5)

Avant le match:
Le faux clasico. L’OM est-il capable de se faire respecter dans son stade ?

Après le match:
L’OM a tellement pas de n°9 que son entraîneur a laissé ses deux attaquants de pointe sur le banc au coup d’envoi.
A Paris, Thomas Tuchel a lui laissé sur le banc Mbappé et Rabiot pour mesures disciplinaires. Dès qu’il est entré dans le match, Mbappé a marqué. Le match ensuite a vu son score scellé par Draxler, 0-2. Neymar a fait son match. Paris n’a pas forcé son talent. A la fin du match, Rudi Garcia a dit qu’il était “fier” de ses joueurs qui ont fait le match qu’il attendait d’eux. Et Rami a dit que “Marseille avait montré un beau visage". Donc tout va bien !

[Post dédié à Philippe Gildas]

21.08.18

Balotelli reste à Nice

Le feuilleton Balotelli-Nice-OM est terminé.
L’Italien reste au Gym.
Agent rime avec argent.
Le rapport de France n’a rien donné.
Finalement, l’attaquant rentre dans le rang.
Les fans de Nice ne lui en veulent pas.
A-t-il visiter la commanderie ? Pas certain. Et puis, qu’importe ! On connait les usages du mercato.
Nice a besoin de Balotelli.
Vieira va récupérer l’attaquant après ses matchs de suspension.
La recrue est intra-muros.
A part ça, les débuts de championnats anglais confirment que Emery à Arsenal ce n’est pas la solution: 0 point sur 6 !; Les fans de MU attendent toujours que Mourinho quitte le banc des entraîneurs tant il représente mal le club; Reims et Nîmes font un bon retour en L1; Neymar s’en est pris à son partenaire Nkunka en plein match; Ronaldo d’intègre bien à la Juventus Turin et l’assistance vidéo en L1 est en fait une catastrophe car on l’utilise n’importe comment: un coup oui, un coup non. C’est si pour faire ça, autant l’oublier !

12.08.18

Le campionissimo Guardiola (Man City) donne une leçon à son compatriote Emery (Arsenal), à Londres où plane l'ombre de Wenger

Les thuriféraires d’Emery devront encore patienter pour voir la “verticalité” du jeu prôné par Emery. Belle imposture ! La vérité ce n’est pas qu’il va gagner la C1, le réel c’est qu’avec des millions d’euros à ne plus savoir quoi faire, il a été incapable deux ans de suite au PSG de dépasser les 8e de C1. Pitoyable résultat pour quelqu’un qui devait révolutionner le football français ! Mieux vaut encore Deschamps. Lui au moins, il a su corriger le tir, et gagner la World Cup 2018 après le cuisant échec en finale de l’Euro 2016 au SDF.


Dimanche 12 août 2018
Première journée de Premier League
Arsenal 0-2 Manchester City
Buts pour les Citizens : Sterling (14e), Bernardo Silva (64e)

Emirates Stadium reste un stade perdant.
La bonne idée c’était d’installer Thierry Henry aux commandes d’Arsenal. Si Nice a été offert à Vieira, pourquoi Arsenal n’a pas été proposé à Henry, l’icône du club ? Manque de courage. L’homme de la situation s’appelait Henry, dommage. Et pourtant, ils lui ont fait une statue devant le stade ! Ils m’ont pas son portable ? Qu’ils m’appellent et je transmettrai !
Arsène Wenger est parti. Unai est arrivé, mais Arsenal est toujours le même club : en dents de scie. Constance, connaît pas !
Un club sans C1 n’est pas un grand club. Au mieux, un bon club. Ce qui est le cas.
Le remplacement de Wenger par Emery c’est tout bénef pour le Français car lors de sa dernière année en Liga, l’Espagnol n’a pas gagné un seul match à l’extérieur ! En Angleterre, il va souffrir. S’il commence à perdre à la maison qu’est-ce que cela va être loin du domicile.
Sur le duel hispano-espagnol, il n’y a pas photo. Au cours des 11 confrontations Guardiola-Emery, le brillantissime Guardiola a gagné 7 fois et fait 4 nuls. Emery lui reste à 0, double 0, 0 pointé. Triste statistique. La honte ne tue plus depuis longtemps. Guardiola et Emery ne font pas le même métier. Il y en a un qui sert le football et un autre qui s’en sert. Pas besoin de faire un dessin.
Encore une erreur de casting. Après le PSG, Arsenal a fait le mauvais choix. Wenger peut dormir sur ses deux oreilles. Son remplaçant ne gagnera jamais la C1 avec Arsenal. D’abord il faut qu’il se qualifie ce qui n’est pas aisé avec les deux Manchester, Liverpool, Chelsea et Tottenham. Le prochain match des Gunners se déroule à Chelsea. Encore un baptême du feu pour Emery qui va découvrir l’hostilité dans un grand stade anglais, loin du domicile. Lui qui n’aimait pas celle des stades espagnols, il va être servi.

28.07.18

Permalien 20:42:46, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, LA REVUE DE STRESS  

Arsenal/ Emery pulvérise le PSG/Touchel dans un match bidon de chez bidon où Paris a encaissé 4 buts en 13 minutes

Comme on se retrouve. Unai Emery qui a atterri à Arsenal a croisé le fer avec son ancien club le PSG désormais entraîné par Touchel. Bien sûr Neymar n’était pas là, comme ses partenaires qui sont allés loin à la Coupe du Monde en Russie. Neymar a mieux à faire: il joue des matchs de football à cinq. A la fin du tournoi de Singapour, il devrait venir pour faire des selfies.

International Champions Cup
Samedi 28 juillet 2018
Arsenal 5-1 Paris Saint Germain
Buts pour Arsenal: Ozil (13e), Lacazette (67e, 70e), Holding (87e), Nketiah (90e)
Buts pour le PSG: Nkunku (59e pen)

Après le match:
Ce genre de tournoi pour faire du fric, pour appâter un public avide de selfies, est lamentable et ne sert à rien sportivement. Les équipes sont des équipes en bois et les titulaires ont tout à perdre.
Paris a pris 4 buts en 13 minutes, une honte pour son image, en plus devant son ancien coach qui doit être en lévitation. En plus, la veille, Emery a dit qu’il n’avait que des amis au PSG. Bien joué ! Cela dit, il est surtout très fort pour en mettre 5 dans des matchs qui comptent pour du beurre.
Pauvre Buffon ! Le quarantenaire de la Juve qui est venu à Paris pour gagner enfin la C1 a plus senti l’odeur du jubilé que de la Champions League. Il a encaissé un wagon de buts avant de laisser la place à Cibois qui a bu le calice jusqu’à la lie.
Et Rabiot, capitaine d’une équipe de puceaux de la gloire… Il est où celui qui ne veut pas être un suppléant des Bleus ? Dans L’Equipe, un superbe dessin de Faro l’a montré devant un fan asiatique qui le prend pour Pavard !
J’ai hâte que la L1 reprenne. PSG-Arsenal, oui un atroce match même si on est fans des Gunners car il s’agit d’un match en trompe l’oeil.
Touchel commence au PSG par trois défaites consécutives puisqu’il a déjà perdu entre autres contre le Bayern Munich.
Toute la préparation du PSG est massacrée avec l’absence des mondialistes. Ils auront en plus un programme de retour spécifique. Les jeunes du PSG se plaignent de ne pas avoir de temps de jeu est quand on leur en donne, ils ne prouvent rien.
Touchel va découvrir la L1 dans de mauvaises conditions.
En plus, il va devoir gérer Neymar la vedette des réseaux sociaux qui va cohabiter avec Mbappé champion du monde 2018 à 19 ans.
Neymar n’aura pas le Ballon d’or 2018 alors qu’il est venu à Paris pour ça.
Vivement le début du championnat. On va se régaler !

Avant le match:
Guedes et Coman refusent d’aller jouer à Arsenal entraîné par Unai Emery devenu mondialement célèbre après la raclée à Barcelone alors que le match aller fut une promenade de santé. Depuis la création de la C1 au début des années 1950, pareille débâcle c’était du jamais vu. Laurent Blanc a dû bien rigoler. Lui au moins, il arrivait aux portes de la 1/2 finale et ne se faisait pas jeter en 1/8.
Guedes veut rester en Espagne (Valence) et a fait comprendre au PSG auquel il appartient toujours qu’il n’est pas un paquet de barbaque.
Coman lui reste en Bundesliga (Bayern Munich) et ne veut pas en partir pour rejoindre un entraîneur qui priait quand Barcelone menait 5-1 contre lui.
Arsène Wenger a joué fin en défendant Emery, disant que l’ex entraîneur du Paris-Qatar Saint Germain avait été dézingué par la presse. Non ! C’est le terrain qui l’a pulvérisé. Le PSG d’Emery avec Neymar, Cavani et Mbappé n’a pas été capable de remporter la C1. C’est comme si on vous donne la F1 de Lewis Hamilton et qu’au volant du bolide vous êtes incapable de gravir la butte Montmartre au milieu d’une armada de Solex.
Wenger a été prié de quitter Arsenal mais comme par hasard celui qui l’a défendu le remplace. Bien joué ! Arsène Wenger peut dormir tranquille. Arsenal avec Emery n’est pas favori de la C1 2019, ni de la C1 2020 ni de toutes celles qui suivront.
Il est où le jeu vertical d’Emery ? Et dire qu’il avait Mbappé sous la main. Deschamps, en Russie, lui a su utiliser la verticalité en 7 matchs !
Arsenal vient d’essuyer un double échec de recrutement. Pour avoir suivi de très près le passage d’Unai Emery à Paris, les refus se comprennent. Les joueurs se parlent entre eux. On fait du football pour fêter la vie et non pas pour vivre dans le stress 24 h sur 24. Le football c’est la créativité pas l’ennui mortel.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Janvier 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software