Catégorie: THE RED DEVILS

23.03.19

Michels, Sir Ferguson et Sacchi, le trio de tête des 50 meilleurs entraîneurs classés par France Football au moment de la parution de la Pyramide inversée de Jonathan Wilson (Hachette)

Vous avez deux achats à faire.
France Football et La Pyramide inversée.
L’hebdomadaire a établi son classement des meilleurs entraîneurs que l’on retrouve dans La Pyramide inversée.

Voici le classement des 10 premiers d’après FF:

1 Rinus Michels, Ajax, Barcelone et Pays-Bas
2 Sir Alex Ferguson, Aberdeen et Manchester United
3 Arrigo Sacchi, AC Milan
4 Johan Cruyff, Ajax et Barcelone
5 Pep Guardiola, Barcelone, Bayern Munich, Man City
6 Valeri Lobanovski, Kiev
7 Helenio Herrera, Inter Milan
8 Carlo Ancelotti, AC Milan, Paris, Real Madrid, Naples
9 Ernst Happel, Feyenoord, Hambourg
10 Bill Shankly, Liverpool

Les deux premiers sont indiscutables. Rinus Michels a instauré le Football Total. Sir Ferguson est le plus titré. Pour la 3e place, cela se bouscule au portillon. On y trouve Sacchi. On pourrait en mettre d’autres. On note la forte présence du Barça (1er, 4 et 5) et de l’Ajax (1er et 4).
Dans les 10 premiers, aucune présence n’est surcotée. Rien que des cadors. Ils méritent tous d’y être.
Plus loin on retrouve des noms hélas ! oubliés: Nereo Rocco (AC Milan)et Bela Guttman (Benfica, deux maîtres du football. Aujourd’hui, ils seraient sur les tablettes des plus grands clubs comme ils l’ont été de leur vivant. Rocco jouait le catenaccio sans négliger l’offensif. Guttman fit triompher un Benfica dont la devise était qu’importe d’encaisser des buts si on en marque plus que les adversaires.
Dans le classement, on tombe sur des noms qui ne diront rien à beaucoup de monde: Viktor Maslov (23, Kiev) et Vic Buckingham (36, Ajax).
Et bien sûr, des noms inoubliables: Giovanni Trapattoni (12, AC Milan, Inter Milan, Juventus Turin), Brian Clough (15, Nottingham Forest), Herbert Chapman (24, Arsenal), Bob Paisley (26, Liverpool), Jock Stein (Celtic Glasgow).
Parmi les entraîneurs en activité: Mourinho (13), Klopp (27), Simeone (31), Conte (49)…
Côté français: outre Herrera, il y a Zinedine Zidane (22, Real Madrid), Albert Batteux (28, Reims, équipe de France), Arsène Wenger (32, Arsenal) et Jean-Claude Suaudeau (50, Nantes).
Le rédacteur en chef, Rémy Lacombe, souligne l’exploit de Zidane d’être aussi bien placé en si temps de temps. Lui, comme nous, on attend avec impatience la séquence “Zidane, le retour", surtout qu’il n’a plus C. Ronaldo. En France, j’entends dire de MBappé: “le génie français"… Si le gamin de 20 ans est un génie, CR7 est alors le Dieu des Dieux. Zidane sans CR7 c’est Marcel Proust sans stylo.
Wenger ? Il est bien placé pour un entraîneur sans C1. Nous ne sommes plus en 1950-1960. Un grand entraîneur de nos jours doit avoir au moins une C1.
Suaudeau ? J’aurais mis plutôt José Arribas, un autre entraîneur de Nantes, celui qui a donné l’identité au club. Deux grands noms de Saint Etienne n’ont pas été retenus: Herbin et Snella. Lucien Leduc, grand nom de Monaco, aurait pu être lui aussi être sélectionné.
Des absences sautent aux yeux: Luis Fernandez (il a pourtant donné un C2 au PSG) et Guy Roux (Auxerre), la référence des références françaises.
Tous les autres entraîneurs français sont portés disparus. A l’image de nos clubs en Europe.
A la fin des commentaires sur le classement des entraîneurs, FF citent aussi les grands sélectionneurs, sans jamais nommer Hidalgo, H. Michel, Jacquet et Deschamps. Trois vainqueurs !
Gérard Houllier livre ses confidences. Il n’a pas été fichu de remporter une Premier League. Pas plus que S. Gerrard. En Angleterre, si vous n’avez pas gagné le championnat, vous devez vous taire. A retenir sa phrase: “Au haut niveau, tu perds deux fois, tu fais nul et c’est la crise…” C’est pour cela que Wenger s’est enterré à Arsenal, club si loin de MU, du Real Madrid ou du Barça. Houllier nous dit que Ferguson prenait les “joueurs au bon moment". En fait, il faisait appel à de grands joueurs pas encore révélés mondialement. Aussi bien Cantona que Carrick. Ah ! ce n’est pas lui qui ferait signer Neymar ou Mbappé. Sir Ferguson a fait éclore C. Ronaldo. Voilà la différence entre un grand entraîneur et Mourinho qui n’a jamais formé personne.
Pour aller plus loin dans l’étude des grands entraîneurs, il faut vous procurer de toute urgence La Pyramide inversée, livre indispensable destiné à tous les vrais passionnés de football. Il y a tout, rien ne manque. A lire, à compulser, à conserver. Ici le football est traité comme la littérature, la peinture, la musique ou le cinéma. Un art. Un moyen d’expression. Avec ses maîtres et ces disciples. Qui a fait quoi ? Qui fait quoi ? Magnifique ouvrage.

-France Football, n°3800, mardi 19 mars 2019. 68 p., 3, 50 €_
-La Pyramide inversée, Jonathan Wilson. Hachette/ Sport, 742 p., 25 €

16.03.19

20 h Foot, CNews (15/3/2019): les clubs français tous éliminés des Coupes d'Europe, la vidéo pour ou contre, Rabiot...

Présenté par Julien Pasquet avec Eliot Deval

15.03.19

1/4 finale C1 2019 Ajax-Juve et Man U-Barça

Cristiano Ronaldo enchante Turin après avoir enchanté le Portugal, Manchester (United pas City) et Madrid (le Real pas l’Atletico). Il veut offrir la C1 2019 à la Juve.

Tirages au sort

1/4 finale Champions League 2019

9 & 17 Avril
Liverpool (ANG) - Porto (POR)
Tottenham Hotspur (ANG) - Manchester City (ANG)

10 & 16 Avril
Ajax Amsterdam(Pays Bas) - Juventus (ITA)
Barcelone (ESP) - Manchester United (ANG)*

*Il faut transformer le match en MU-Barça (aller) et Barça-MU (retour) car selon l’UEFA une même ville ne peut pas accueillir deux matchs de C1 en même temps. Pourtant les matchs ont lieu un jour après l’autre. En championnat anglais plein de matchs se déroulent en même temps à Londres. Cette manipulation désavantage MU.

1/2 FINALE Champions League

1. Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax ou Juventus
2. Barcelone ou Manchester United - Liverpool ou Porto

Le vainqueur de Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax ou Juventus) sera l’équipe qui recevra le jour de la finale à Madrid.

14.03.19

Sur les 8 qualifiés pour les 1/4 de la C1 2019, il y a 4 clubs anglais !

CR7 a répondu sur le terrain à ses détracteurs qui jalousent son talent

Derniers matchs des 8e retour de C1 2019
Barcelone 5-1 Lyon
Bayern Munich 1-3 Liverpool

Les qualifiés pour les 1/4 de finale de la C1 2019
(Le tirage au sort a lieu le 15 mars à 12 h)

4 clubs de Premier League
Manchester City
Manchester United
Liverpool
Tottenham

Barcelone, Espagne
Juventus Turin, Italie
Ajax Amsterdam, Pays-Bas
Porto, Portugal

Remarques:
Les faux champions sont éliminés: Griezmann, Mbappé, Neymar, Fekir, la liste est longue. Griezmann avait dit qu’il mangeait à la même table que Ronaldo et Messi. En effet, dans ses rêves.
Les vrais champions sont présents: C. Ronaldo et Messi.
La bonne surprise: Hugo Lloris est présent avec Tottenham, l’invité surprise. Formidable pour le Niçois qui tient bien la barraque. D’où l’importance d’un grand gardien.
Les équipes en bois ont disparu: Paris, Bayern Munich, Lyon, Real Madrid…
La Ligue des champions est sans pitié.
Le football a gagné sur tous les terrains.
Il n’y a aucune injustice.
N’écoutez pas les pleurnichards qui palabrent des heures sur la vidéo.
La réalité est évidente: les clubs qui ont actuellement une équipe pleine d’esbroufe ont été écartés. Saluons les Anglais: 4 clubs sur les 8 qualifiés !

Les Favoris
Juventus Turin
Barcelone
Man City

Les outsiders
Ajax
Liverpool

Peut créer la surprise
Manchester United

Candidats improbables pour la finale
Porto, Tottenham

07.03.19

Les jeunes de Man United vire les mercenaires du PSG de la Ligue des Champions 2019 !

La famille de Man United s’était déplacée en masse: Sir Ferguson, King Cantona, Patrice Evra, Paul Pogba, tous étaient au Parc des Princes pour voir l’impossible dream. Et c’est arrivé: les jeunes de MU ont giclé les nantis du PSG de la C1 ! L’esprit de MU était là, ce mélange de courage et de fierté. La grinta séculaire. Celle de nos morts de 1958. Toute la magie de MU était au rendez-vous avec le merveilleux Ole Gunnar Solskjaer qui avait offert la C1 1999 à MU. Merci à tous ! Soirée mémorable. Après l’Ajax, voici MU en 1/4 de finale. Les grands sont là. Demain je veux voir Ben Arfa briser Arsenal, en Europa League. La fête sera complète !

Mercredi 6 mars 2019
8e retour de C1 (Aller: 0-2)
PSG 1-3 Manchester United
But pour Paris: Juan Bernat (12e)
Buts pour MU: Romelu Lukaku (2e , 30e), Marcus Rashford (90e + 4 pen.)

PSG:
Buffon: désormais roi de la bourde
Kehrer: pas au niveau, puis Paredes(70e): insignifiant
Thiago Silva ©: les pleurs sont de retour
Kimpembe: ne sait pas gérer la pression
Bernat: lui ou un autre c’est la même chose
Marquinhos: un leader de plage
Verratti: un football qui tourne en rond
Draxler: en méforme, puis Meunier (70e) sans rythme
Alves: le poids des ans, puis Cavani (90e) une entrée pour rien
Di María: un jeu d’esbroufe
Mbappe: lit trop la presse

Sur le banc: Areola, Cavani, Choupo-Moting, Kurzawa, Dagba.
Manager: Tuchel alourdi par Neymar, le porte-poisse

Manchester United:
De Gea: bien dans le match
Bailly non noté, puis Dalot (35e): bon apport dans le jeu d’essuie-glace
Smalling: enfin à la hauteur
Lindelof: un des rares titulaires indiscutables
Shaw: bien teigneux comme un vrai Diable Rouge
Young ©: a donné l’exemple jusqu’au bout de ses forces, puis Greenwood (86e) McTominay: made in Man United, courage et fierté
Fred: un travail de fourmi
A.Pereira, solidaire, puis Chong (80e): belle activité
Rashford: a bien assuré
Lukaku: Monsieur Two Goals a encore frappé

Sur le banc: Romero, Rojo, Garner, Gomes
Manager: Solskjaer, MU a enfin son coach maison dans la lignée sir Busby et sir Ferguson

Le poids de l’Histoire a balayé le PSG.
Le PSG équipe surfaite à coup de millions d’euros a été balayée par MU comme les fois précédentes par Barcelone et le Real Madrid.
Paris veut jouer dans la cours des grands mais ce n’est pas un grand.
Le club a misé sur Neymar: fiasco total ! Le joueur toujours mal en point est en plus un chat noir. Dès qu’il rôde dans les tribunes, le PSG perd.
Le PSG avait dans son onze deux vieillards: Buffon et Alves. Il est grand temps qu’ils prennent leur retraite.
Di Maria ? Il cru pouvoir éliminer tout seul MU club contre lequel il nourrit de la rancœur car il n’a pas su s’imposer en Premier League.
Mbappé ? Le chouchou des médias n’a plus besoin de bien jouer. Les plumitifs sont à ses genoux. Le matin du match, il faisait la une du Parisien qui le mettait plus haut que la lune, le soleil et les étoiles.
Le PSG a confondu Man United avec Dijon.
MU n’avait rien à perdre. Les jeunes Red Devils ont joué crânement leur chance avec succès.
Ils ont joué en contre. La tactique de Solskjaer a été payante. A 10 minutes de la fin, les Red Devils ont évolué plus haut pour faire plier le PSG. Bingo ! A ce moment-là on a vu les lignes de MU monter d’un cran pour mordre le PSG. Admirable tactique. Super bien réalisée.
Mbappé a dit qu’il ne fallait pas avoir peur… On a vu le résultat. Les Parisiens étaient tétanisés par l’enjeu.
MU a joué sans trembler, sûr que la qualification était possible. Bien vu !
Les Red Devils plongent le PSG dans la crise.
Evincés de la C1 2019, les Parisiens vont errer sur les terrains de France.
Ils sont la risée de l’Europe. Tant de millions dépensés pour ça ?
Les jeunes de MU ont démontré de l’enthousiasme, de la solidarité.
Ils n’ont pas volé leur qualification.
Pour finir et ce n’est pas la moindre des remarques: Thomas Tuchel avait un anorak sans l’écusson du PSG. Impensable de voir ça à Man United !
Fait frappant: à 1-2 aucun parisien ne parlait à l’un ses équipiers. Que des solitaires, des individualités, chacun pour soi, chacun pour sa peau, pas de collectif. Paris se contente toujours de ne jouer qu’un match sur deux au lieu de disputer le match aller et le match retour avec la même application.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software