Catégorie: THE RED DEVILS

01.02.19

Tétanisé par l'enjeu, Liverpool est incapable d'augmenter son avance au classement

Malgré mon attachement à vie aux Beatles, je ne suis pas un fan des Reds.

Mercredi 30 janvier 2019
24e journée de Premier League
Liverpool 1-1 Leicester
But pour les Reds: Mané (1er)
But pour l’équipe de Claude Puel: Maguire (45e+ 2)

Fabuleux championnat anglais.
Les non connaisseurs croyaient que Liverpool allait plier le match à la maison contre le 10e du classement afin de mettre 7 points dans la vue de Man City battu 2-1 à Newcastle.
Je me suis bien gardé de traiter de Liverpool-Leicester avant l’heure: je connais et aime trop la Premier League pour en mal parler.
La défaite de City a en fait paralysé Liverpool incapable de gagner à domicile. Leicester a très bien joué le coup. Il faut dire que Maguire aurait dû être expulsé. Quant à Ricardo, l’ex Aiglon, il aurait dû être sanctionné d’un penalty en faveur des Reds. Comme quoi la vidéo aurait pu changer le cours du match.
Les Citizens restent donc à l’affût, à cinq points de Liverpool qui ne sait plus jouer le titre depuis que Sir Ferguson a régné en maitre dans le championnat.
Les Reds n’ont plus été sacrés depuis 29 ans !
A son arrivée à MU en 1986, le génial écossais avait dit:
-"Je vais faire tomber ce perroquet de son putain de perchoir !”
Perroquet car Liverpool avait l’habitude de remporter le titre national
Depuis que King Cantona a fait gagner le titre 1993 à MU, qui attendait un nouveau sacre depuis 1967, le balancier n’est plus aller du côté d’Anfield.
Le club le plus titré c’est maintenant Man United.
Hélas! depuis 2013, MU ne gagne plus car Sir Ferguson est parti.
Maintenant qu’il est revenu avec la présence de Solskjaer l’espoir revient à MU, et Liverpool cauchemarde.
Je vois City remporter le titre 2019 avec pour dauphin Liverpool.
Man United finira 3e ou 4e ce qui sera très bien vu le départ plombé par Mourinho.
MU n’est plus qu’à deux points d’Arsenal et de Chelsea qui a perdu 4-0 à Bournemouth, modeste 12e.
Plus MU revient, plus les autres ont peur.

Classement de la Premier League
1 Liverpool 61 pts 24 m/ 19 4 1/ 55 14 + 41
2 Man City 56 24/ 18 2 4/ 63 19 + 44
3 Tottenham 54 24/ 18 0 6/ 50 24 + 26
4 Arsenal 47 24/ 14 5 5/ 50 33 + 17
5 Chelsea 47 24/ 14 5 5/ 40 23 + 17
6 Manchester United 45 24/ 13 6 5/ 48 35 + 13

26.01.19

Ole Gunnar Solskjaer fait renaître Man United

Le beau sourire de Solskjaer. Même à 90 ans, il aura l’enfance sur le visage. Un Doinel du football.

Mardi 12 février 2019
Manchester United-PSG

Les prochains match de Man United
29 janvier 2019: Man U-Burnley, Premier League
3 février: Leicester-Man U
9 février: Fulham-Man U

Les prochains matchs de Paris
26 janvier: PSG-Rennes, Ligue 1
3 février: Lyon-PSG, Ligue 1
9 février: PSG-Bordeaux

“L’assassin à la figure d’ange” a renvoyé Arsenal et Emery à leurs études:1-3, circulez, il n’y a plus rien à voir. Il fallait être à l’Emirates Stadium.
Mentalement, les Red Devils ont mangé les Gunners, toujours autant timorés. On les connait les Gunners, avec ou sans Wenger, ils n’ont pas grand chose dans le carafon. C’est à croire que leur vestiaire est plein de mauvaises ondes. Ils sont incapables de se transcender.
Depuis le départ de Mourinho, Man United a retrouvé des couleurs, les siennes: courage, volonté et fierté. Le maillot a repris son vrai poids: celui du prestige des anciens.
Avec Mourinho, il pesait des tonnes.
Sans lui, il a la grâce d’une plume au vent.
Les joueurs ont enfin compris derechef qu’il faut être heureux de jouer pour MU, plus heureux que les joueurs d’en face.
Contre Paris, voilà ce qui va faire la différence.
D’un côté, une immense institution.
De l’autre, une fabrication à coup de millions d’euros.

A cause de l’accident industriel Mourinho, Man United a rétrogradé au classement des clubs les plus riches dont il occupait la première place en 2017. Désormais, le Real Madrid grâce à Cristiano Ronaldo. (Il suffit de voir la débandade du Real depuis qu’il est parti pour être persuadé que sa présence était déterminante, comme elle est depuis à la Juventus Turin).

Classement de 2018:
1er Real Madrid: 750,9 M€
2 FC Barcelone: 690,4 M€
3 Man United: 666 M€
4 Bayern Munich, 629,2 M€
5 Man City, 568,4 M€
6 PSG, 541,7 M€
7 Liverpool, 512,7 M€

25.01.19

Arsenal 1-3 MU. Les Red Devils chassent Arsenal de la FA Cup par la petite porte

Vendredi 25 février 2019
16e de finale FA CUP
Arsenal 1-3 Manchester United
But pour Arsenal: Pierre-Emerick Aubameyang (43e)
Buts pour les Red Devils: Alexis Sánchez (31e,) Jesse Lingard (33e), Anthony Martial (82e)

Arsenal: Cech; Maitland-Niles, Sokratis (Mustafi 21e), Koscielny © (Ozil 64e), Kolasinac; Torreira, Xhaka, Ramsey; Iwobi (Guendouzi 74e), Lacazette, Aubameyang.
Freineur: Emery

Man United: Romero; Young ©, Lindelof, Bailly, Shaw; Herrera, Matic, Pogba; Lingard (Jones 87e), Lukaku (Martial 71ee), Alexis Sanchez (Rashford 71e).
Sur le banc: Grant, Dalot, Fred, Mata.
Entraîneur: Solskjaer

Après le match:
Emery ou Wenger c’est la même chose. Les Gunners sont toujours dépourvus de mental, de collectif. On s’ennuie à les voir jouer parce qu’ils s’ennuient quand ils jouent.
A MU, c’est l’inverse. Mourinho parti, tout MU revit.
A preuve, les Red Devils sont invaincus depuis 8 matchs.
L’équipe de la Maison Rouge a retrouvé de la confiance, grinta, don de soi.
Les talents répondent présent !
MU joue en contre. Elle laisse venir les adversaires, pour mieux les contrer.
Paris peut trembler car MU est devenu performant.

Avant le match:
Comme au bon vieux temps, on se retrouve.
Il y a de l’orage dans l’air.
Arsenal/ Emery a besoin de prouver qu’ils font une belle saison car le club n’est pas en C1.
Man United/ Solskjaer a besoin de prouver au monde que MU est de retour avant le 8e de C1 contre Paris.
Le combat promet.
Tiendra-t-il ses promesses ?
Sans Mourinho, MU est libéré d’un poids néfaste.
L’enthousiasme est revenu. MU n’a plus peur.
Arsenal n’est pas un grand club. Un grand club a dans sa vitrine au moins une C1.
Depuis 1956, Arsenal n’a pas su en conquérir une seule.
Un bon club ce n’est pas un grand club.
MU est un grand club. Ne lui manque plus que de redevenir un bon club !

[Post dédié à Keane et à Vieira, le coach de Nice]

20.01.19

Permalien 12:13:46, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

José Who ? ose se comparer à Sir Ferguson

Samedi 19 janvier 2019
Manchester United 2-1 Brighton
Buts pour MU: Pogba (27e p.), Rashford (42e)
But pour les visiteurs: Gross (72e)

Dans une déclaration délirante, le Portugais chassé de Man United à coup de millions d’euros, ose s’attaquer à Sir Ferguson.
Il a énuméré des statistiques fastidieuses toutes à son avantage pour dire qu’il a gagné très vite des titres à l’inverse du mythique écossais.
La grande différence entre en eux ? Un seul est aimé quand l’autre n’est apprécié que par sa famille.
Mourinho n’a jamais formé un seul joueur. Le mercenaire n’entraîne que des grands clubs qui lui permettent d’obtenir des trophées. S’il était aux commandes de Dijon, il ferait quoi ? A Aberdeen, Sir Ferguson, lui, a remporté la C2.
Le talent du Portugais c’est d’utiliser celui des autres.
Son passage à MU n’a laissé qu’une seule trace: celle des pneus du taxi qui l’a conduit à l’aéroport.
Il n’a même pas dit aurevoir à Old Trafford.
Les trophées qu’il a gagnés à MU ne brillent pas.
La grande nouvelle pour MU ? Le retour de l’esprit du club avec Ole Gunnar Solskjaer chapeauté par Sir Ferguson qui n’aurait jamais dû quitter le club.
La mariée était trop belle pour Mourinho.
Depuis que Solskjaer l’a remplacé, MU ne perd plus aucun match: 6 victoires de suite en championnat, série en cours. Le club est sur les talons des trois clubs londoniens (Tottenham, Chelsea et Arsenal). Encore 15 journées pour avoir le temps de les dépasser afin de terminer sur le podium.
Mourinho a laissé MU distancer par ses deux plus grands adversaires: les Reds et les Citizens. La honte absolue ! On n’oubliera jamais José Who ? pour ça !

13.01.19

Permalien 20:07:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United vainqueur à Londres! 15 points sur 15...

OGS a inculqué l’esprit de solidarité à tout le groupe de Red Devils, juste en quelques séances d’entraînement. L’important c’était de chasser les nuisances. On savait d’où elles venaient.

Dimanche 13 janvier 2019
Tottenham 0-1 Manchester United
But pour MU: Rashford (44e)

Tottenham: Lloris ©, Trippier, Alderweireld, Vertonghen, Davies, Winks (Llorente 80e), Sissoko (Lamela 42e), Eriksen, Alli, Son, Kane.

Man United: De Gea, Young ©, Lindelof, Jones, Shaw, Matic, Herrera, Pogba (McTominay 90e), Lingard (Dalot 83e), Rashford, Martial (Lukaku 73e).
Sur le banc: Romero, Andreas, Fred, Mata.

Le nouveau MU est arrivé ! Qui peut le nier ?
Ole Gunnar Solskjaer fait du neuf avec du vieux.
Paris est loin d’être en 1/4 de C1.
L’envie, la rage et la fierté sont revenus à MU désintoxiqué des ondes néfastes de Mourinho qui avait fini de massacrer tout le travail de Ferguson-Cantona. Il faut le répéter et le répéter encore et toujours.
On avait mis un loup dans la bergerie !
A présent, l’esprit de MU est bel et bien revenu.
Le gardien David De Gea a été héroïque.
Les Spurs auraient pu jouer 6 jours sans marquer.
La cage rouge était fermée à double-tour.
De Gea va-t-il contenir les assauts de Neymar, Cavani et Mbappé ?
Le 8e aller MU-PSG va valoir le déplacement. On attend un Old Trafford volcanique.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Février 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software