Catégorie: THE RED DEVILS

23.02.17

CNews/Itélé 20 h foot: Jeudi 23 février 2017: la C1, PSG, Man City, Monaco, les "César" du football, Nice, Guardiola, St Etienne, Man United

21.02.17

Permalien 15:33:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Monaco s'écroule en fin de match à Man City et perd 5-3

Ligue des champions UEFA
8e de finale aller, 20 h 45
Mardi 21 février 2017
Manchester City 5-3 Monaco
Buts pour Manchester City: R. Sterling (26e), S. Agüero (58e, 71e), J. Stones (77e), L. Sané (82e)
Buts pour Monaco: R. Falcao (32e, 61e), K. Mbappe (40e)

Bayer Leverkusen 2- 4 Atletico Madrid
Buts pour Bayer Leverkusen: K. Bellarabi (48e), S. Savic (67e csc)
Buts pour Atlético de Madrid: S. Ñíguez (17e), A. Griezmann (25e), K. Gameiro (58e pen.), F. Torres (86e)

On a vu deux beaux matchs et j’ai privilégié Man City-Monaco.
Voilà ce qui s’appelle un vrai match et non pas comme PSG-Barcelone (4-0) un rencontre déséquilibrée tant le Barça n’a pas joué.
Monaco a très bien joué pour mener, ce qui était logique. Le but de Mbappe fut sublime ainsi que celui de Falcao. En face, ils ont passé la vitesse surmultipliée en seconde mi-temps pour dévorer les espaces et Monaco.
Dans l’autre match, Gameiro et Griezmann ont démontré leur conservation de ballon, et surtout leur complicité dans le contre.

17.02.17

Permalien 10:18:17, Catégories: THE RED DEVILS  

Les Verts font illusion avant d'en prendre 3 à Old Trafford devant Man United qui doit beaucoup à l'expérience d'Ibrahimovic

16e aller Europa League
Jeudi 16 février 2017
Manchester United 3-0 Saint Etienne
Buts pour MU: triplé de Z. Ibrahimovic (15e, 75e, 88e pen.)

Statistiques du match:
Possession: United 62%, Saint Etienne 38%
Tirs: United 21, Saint Etienne 14
Tirs cadrés: United 8, Saint Etienne 0
Corners: United 5, Saint Etienne 1

Manchester United: Romero; Valencia, Bailly, Smalling ©, Blind; Herrera, Fellaini (Lingard 45e); Mata (Rashford 70e), Pogba, Martial (Young 85e); Ibrahimovic.
Manager: Mourinho

Saint Etienne: Ruffier, Theophile-Catherine, Pogba (Beric 79e), Perrin ©, Pajot (Selnaes 72e), Veretout, Saivet, Hamouma, Malcuit, Monnet-Paquet, Jorginho (Roux 65e).
Manager: Galtier

En première mi-temps, les Verts ont bien joué mais ils furent tellement maladroits ! Les Verts n’ont cadré aucun tir ! Pas un seul ! Une histoire de pieds carrés.
Aucun joueur de l’ASSE n’était lucide. Ils tiraient tous en étant complétement stressés.
Résultat au retour des vestiaires, MU, qui menait presque contre le cours du jeu, se reprenait et infliger un sévère 3-0 sans vraiment convaincre, à part lors de quelques beaux mouvements. Ce groupe de MU ressemble plus à Arsenal qu’à un ensemble de la belle époque de Sir Ferguson. Où sont les nouveaux Cantona, Giggs, Scholes, Keane… ? Ibrahimovic ne joue plus comme en France. Outre-Manche, il court ! Cependant son triplé n’en n’est pas vraiment un: son tir sur coup franc a été dévié par un Vert…. C’est la chance de ceux qui osent. Sur le deuxième but, il est bien placé et n’a plus qu’à pousser le ballon dans le fond des filets, prouvant qu’il était concentré 100 % sur le jeu. Sa frappe sur le penalty- très généreux!- était parfaite. Du grand Ibrahimovic, efficace et réaliste comme aucun joueur de l’ASSE ne sait faire. Ibrahimovic a joué une rencontre signée par son expérience. Au match retour, les Verts ont encore leur chance car MU se moque complétement de cette compétition qui est indigne de son rang. Les joueurs peuvent lâcher dans leur tête à chaque instant. Ce trophée n’a aucun prestige à côté de la Champions League. Mourinho va quand même motiver ses joueurs car si les Red Devils remportent l’Europa League - la Coupe des losers- ils seront automatiquement qualifiés pour disputer la Champions League 2017-2018 car rien ne dit qu’ils pourront la jouer grâce à leur classement en championnat où rien n’est assuré pour eux.

PS: 20 h foot, itélé, jeudi 16 février 2017: les frères footballeur, ASSE, Man United, Real Madrid, C. Ronaldo, Zidane, Benzema, PSG, Emery…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-16022017-172972

08.02.17

Permalien 10:42:03, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Une rumeur -beurk !- annonce l'icône publicitaire Griezmann à MU pour remplacer le mythique Rooney, meilleur buteur de tous les temps chez les Red Devils

Juste avant le coup d’envoi du quatrième tour de la FA Cup contre Wigan le 29 janvier 2017 (4-0), Manchester United a fêté Wayne Rooney, devenu meilleur buteur de l’histoire de Man United la semaine d’avant lors de son égalisation à la dernière seconde du temps additionnel sur le terrain de Stoke City (1-1).
Le mythique Red Devil a reçu des mains de Sir Bobby Charlton le trophée pour célébrer son 250e but en 546 matchs sous le maillot de MU, un de plus que Charlton (249 buts en 758 matches entre 1956 et 1973).
Une rumeur - beurk!- dit que Rooney quitterait le club pour qu’il être remplacé par Griezmann.
Le Français a un besoin express de trouver un grand club afin de jouer avec des joueurs qui soient en mesure enfin de lui faire remporter des trophées. Jusqu’à présent, Griezmann a perdu tous les matchs importants qui donnent des titres: finales de la C1 2016, de l’Euro 2016. Il vient encore de se faire éliminer en Coupe d’Espagne 2017 devant le Barça, en 1/2.
Rooney a sa carrière derrière lui. Il n’a plus rien à prouver.
Il peut aller en Chine s’il veut et ramasser encore un peu plus d’argent. Là-bas il pourra boire, et trottiner sur la pelouse, sans aucune pression, sauf celle de la bière.
Griezmann à MU ? Il faut savoir que chaque match de MU est vécu comme une finale de C1. A MU, il faut jouer pour gagner tous les matchs et avec la manière en plus. Ce que n’arrive plus à faire le club depuis 2013.
Agé de 29 ans, Wayne Rooney avait déjà effacé Sir Bobby Charlton du livre des records. De fait, Rooney est désormais aussi le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe d’Angleterre avec 50 buts devant Sir Bobby Charlton (49 buts) et Gary Lineker (48 buts).
-«C’est un grand honneur pour moi. Sir Bobby Charlton est une légende de l’équipe nationale et de Manchester United. Je sais qu’il sera fier de savoir que c’est un capitaine de Manchester United qui a battu son record » avait dit Rooney après sa 107e sélection, au cours de laquelle il marqua son 50e but sur penalty à la 84e minute à Wembley, signant la victoire 2-0 de l’Angleterre contre la Suisse en Eliminatoires de l’Euro 2016.
Wayne Rooney est une légende du football mondial.
Ce n’est pas une starlette des réseaux sociaux, twitter and co.

Aujourd’hui, on peut perdre la finale de la C1, puis perdre celle de l’Euro, et devenir l’emblème du football français. Les temps changent: plus besoin d’être Kopa, Platini ou Zidane.

06.02.17

Permalien 13:41:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

6 février 1958-6 février 2017: le crash de Munich avec les Red Devils de Sir Busby

Hommage à tous les Red Devils morts le 6 février 1958. Eric Cantona a offert la recette de son jubilé 1998 aux familles des victimes, sans le dire aux médias.

Lors de la catastrophe aérienne de Munich, le 6 février 1958, vingt-trois personnes ont perdu la vie, dont huit Busby Babes.
Foulkes a réussi à s’extirper de l’avion disloqué, au sol.
Avant la perte de ses amis, il était un winner acharné.
Après la mort de ses amis, il se contenta de jouer de manière à la fois consciencieuse et silencieuse.

Les 8 Red Devils morts lors du crash
:
Geoff Bent
Roger Byrne ©
Eddie Colman
Duncan Edwards (le stratège immense jeune star est mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Membres du staff morts dans l’avion:
Walter Crickmer, secrétaire
Bert Whalley, entraîneur
Tom Curry, entraîneur

Les joueurs survivants:
Johnny Berry
Jackie Blanchflower (1933-1998)
Dennis Viollet (1933-1999)
Ray Wood (1931-2002)
Bobby Charlton (1937)
Bill Foulkes (1932-2013)
Harry Gregg (1932)
Kenny Morgans (1939-2012)
Albert Scanlon (1935-2009)

Le manager Matt Busby (1909-1994), très grièvement atteint, a survécu à ses blessures avant de décider de rester à son poste pour honorer la mémoire de ses jeunes joueurs disparus.
“Je ne veux pas qu’ils soient morts pour rien", a-t-il dit après l’accident.
“Ils ne sont pas morts pour rien", a-t-il dit après la victoire en C1.
Avec le trophée de 1968 tout près de lui, il eut ce mot historique: “Ce n’est qu’un début…”

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software