26.05.15

Monaco se sépare de l'excellent André Amitrano, homme-clé dans la réussite de Subasic gardien de la meilleure défense de L1

Si Amitrano était né à Rome, il aurait joué toute sa vie à la Roma, comme Toti. S’il était né à Manchester United, il aurait toute sa vie joué à MU comme Paul Scholes. J’en suis certain. En France, on vous oblige à changer de club car le mot fidélité ne veut plus rien dire.

André Amitrano ne sera plus l’entraîneur des gardiens de Monaco en 2015-2016.
Il a appris lundi 24 mai 2015 que son contrat, qui se termine au 30 juin, ne sera pas renouvelé.
-"Je suis déçu par rapport à la saison écoulée, déçu de l’apprendre aujourd’hui, et la raison, je ne la connais pas.”
Amitrano a appris la non reconduction de son contrat par téléphone.
Depuis 2009, il est resté malgré les changements de coachs, de direction.
Le gardien dont il s’occupe, parmi d’autres, à l’ASM, Danijel Subasic a déclaré:
-"Grandé (sic) Dédé. J’espère que tu restes avec moi. Top personne, top coach. Tu m’a amené au top niveau.”
Le gardien titulaire aurait dû être sacré meilleur gardien de la L1.
Les instances du football ont préféré élire Mandanda alors que la défense de l’OM a encaissé… 42 buts quand celle de Monaco n’en a pris que 26.
Et c’est cruel autant pour Subasic que pour Amitrano. Le vote franco-français a encore parlé.
Voilà comme on remercie le préparateur du gardien de la meilleure défense de L1, Monaco.
Bien sûr, on va moins parler de l’éviction d’Amitrano que de celle d’Ancelotti à Real Madrid.
Pourtant il s’agit de la même inélégance.
Les valeurs se perdent, cela se confirme. On avait déjà vu Ranieri renvoyé après tout le bon travail effectué.
Jardim n’a-t-il pas son mot à dire sur le poste de préparateur des gardiens de l’ASM ?
Amitrano est sans doute trop bien élevé, il aime trop son travail, il a trop de compétence, pour rester à Monaco.
Sous la houlette de l’ancien gardien de Monaco, de Nice et de Cannes, Monaco a eu un parcours en défense exceptionnelle:
26 buts encaissés toute la saison de L1 quand St Etienne, l’OL et le PSG ont en pris respectivement 30, 33 et 36.
A l’extérieur, Monaco n’a été perméable que 16 fois. Record !
On souhaite à André Amitrano le meilleur et très vite.
Ce grand sportif est au homme de terrain. Ce n’est pas lui qui irait se prostituer dans les médias pour mendier un article.
Je l’ai vu jouer un nombre innombrables de fois, il ne m’a jamais déçu un seul match. Un mental à toutes épreuves. Courageux, bravant le danger.
Amitrano c’est l’honneur du football français dans toute sa splendeur.
Il n’a qu’un défaut: être un homme dans un monde où seul l’argent sert de passeport.
Amitrano, parle et respire le football 24 sur 24 h depuis sa plus petite enfance.
Il faut qu’il rebondisse ailleurs.
On n’a pas le droit de laisser sur le carreau autant de compétence.
La passion c’est une chose. La compétence, une autre.
Il est évident que “Dédé” Amitrano est doté des deux.

25.05.15

Permalink 11:01:06, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Les adieux ratés de Gerrard et le coaching lamentable de van Gaal qui a fait dépenser à MU 100 M€ pour laisser sur le banc Falcao et Di Maria

“Tout ce qui est facile à voir en football est difficile à faire” a dit Rinus Michel. Une autre envergure que le coach actuel aviné de MU. Si Louis van Gaal n’aime pas le football de Di Maria, il serait tant de dire que le coaching de Van Gaal est désastreux, dépensier au possible. Il n’a pas un gramme du talent de son homologue Rinus Michels, l’un des maîtres du ballon rond. C’est facile de dépenser l’argent quand c’est celui des autres. Un coach qui fait venir pour 100 M€ Falcao et Di Maria pour les laisser sur le banc devrait être limogé sur le champ pour faute professionnelle.

Dimanche 24 mai 2015
38e et dernière journée de Premier League
Stoke City 6-1 Liverpool
Buts pour Stocke: M. Diouf (22e, 26e), J. Walters (30e), C. Adam (41e), S. N’Zonzi (45e), P. Crouch (86e)
But pour les visiteurs: S. Gerrard (70e)

Steven Gerrard (Liverpool, 6e) quitte vraiment le championnat anglais par la toute petite porte, c’est-à-dire par une défaite à la maison à Anfield suivie par un carton encaissé chez un ventre mou. Tout ça est à l’image du joueur. Un authentique intermittent du spectacle. Richement payé, il est resté toujours dans le même club pour se composer une image de working class hero. A côté de ça, il a été incapable de faire gagner le championnat à Liverpool en 17 ans ! Alors dans le même temps, Ryan Giggs en remporta plus d’une douzaine à Manchester United. Les adieux de Gerrard ont été cent fois plus médiatisés que ceux de Giggs car Gerrard est associé à un coach français comme Henry.
La dernière sortie confirme mon avis sur Gerrard: un joueur surcoté. Certes, il ne se blesse pas en promenant son chien mais niveau mental c’est un enfant à côté de Paul Scholes.

A Manchester United (4e) ce ne fut guère plus brillant qu’à Liverpool. MU a fait 0-0, à Hull City déjà condamné à la relégation. Angel Di Maria a fait une apparition avant d’être remplacé dès la 23e. Motif du changement: “Blessure aux ischios-jambiers". Parlons plutôt de claquage au cerveau tant Louis van Gaal martyrise mentalement l’Argentin qu’il a pourtant fait venir à MU au mercato d’été 2014 contre 75 M€ ! Au Real Madrid, Di Maria était utilisé sur le côté. A MU, le coach batave a décidé finalement de le repositionner dans l’axe. Ce choix fut une catastrophe comme la défense à trois. Le hic c’est que le Batave ne reconnaît jamais ses erreurs. Il fait tout peser sur ses joueurs: il a commencé par casser tout le travail de transition de Sir Ferguson en renvoyant Vidic, Ferdinand, Fletcher, Evra et Chicharito, soit 70% des cadres! Pourquoi faire venir Di Maria si c’est pour l’humilier sans cesse en le faisant jouer contre nature ? “Il doit jouer dans la façon dont on veut, pas dans la sienne". Cela revient à engager un violoniste avant de lui demander de jouer de la trompette. Van Gaal est un incompétent qui a fait signer un contrat jusqu’en 2019 à Di Maria contre un pont d’or et il n’en veut plus. On voit qu’il ne sert de l’argent des autres, celui de MU ! Et ce n’est pas tout, il a aussi fait venir Radamel Falcao de Monaco contre 22,5 M€ la saison 2014-2015 pour lui briser les ailes. Louis van Gaal a très vite délaissé l’attaquant colombien dont il aurait pu lever l’option d’achat (55 M€), le cas échéant. Van Gaal à MU c’est Monsieur Gaspi. Il joue au Monopoly avec les nerfs des supporters de MU avec lesquels il n’a jamais su entrer en communication après une courte illusion à sa signature. Sa gestion n’est pas professionnelle: il a de plus liquidé Danny Welbeck, transféré à Arsenal, alors que le jeune joueur représentait l’avenir. Et que dire de son envoi au Real Madrid de l’explosif Chicharito, le chouchou d’Old Trafford avec Rooney. La saison de MU n’a fait plaisir à personne de la Maison Rouge sauf une lors du derby mancunien. Je ne regarde plus MU qui est devenu quelconque. J’aime mieux aller manger des sushis avec des amis ou une pizza. Moi qui ai vu 98% des matchs de MU depuis les années 1990.
Ma plus grande joie sera de voir le départ du Batave. N’est pas Rinus Michels qui veut.
Ne pourrait-on pas faire venir Carlo Ancelotti en cas de départ du Real ?
Le Batave ivre balbutiant des analyses de comptoir lors du banquet de fin de saison c’est tout ce qui restera de 2014-2015, côté coaching à MU. Et aussi la gifle du Batave, faussement amicale, à Giggs.

Le clinquant du Festival de Cannes 2015 balayé par les humbles récompensés

N’oublions pas que le Festival de Cannes a été lancé par les écrivains et pas n’importe lesquels. Parmi eux Cocteau en 1955. Le Festival a été créé en 1947 sur une idée de Jean Zay ministre du Front Populaire assassiné par les Miliciens de Vichy.

Le Palmarès du festival de Cannes 2015

. Palme d’Or : «Dheepan» de Jacques Audiard.
. Palme d’or des courts métrages : «Waves 98»
. Prix d’interprétation féminine ex-aequo à Rooney Mara («Carol») et Emmanuelle Bercot («Mon Roi»)
. Prix d’interprétation masculine à Vincent Lindon («La loi du marché»)
. Prix de la mise en scène : Hou Hsiao-Hsien («The Assassin»)
. Grand prix à «Son of Saul» de Laszlo Nemes
. Prix du jury. «The Lobster» de Iorgos Lanthinos
. Prix du scénario : Michel Franco pour «Chronic»
. Caméra d’Or «La Tierra y la Sombra» de Cesar Augusto Acevedo.
. Palme d’honneur à Agnès Varda.

Le cinéma français est à l’honneur pour les deux prix d’interprétation, plus Audiard. De surcroît, le Hongrois Laszlo Nemes parle un impeccable français. Et Varda a été fêtée.
Agnès Varda a dit que son cinéma ne rapportait pas d’argent. Bel aveu.
Vincent Lindon a dit qu’il n’avait jamais reçu un seul prix dans sa vie.* Il a évoqué ses parents morts.
Emmanuelle Bercot a dit que son metteur en scène -Maïwenn Le Besco- a choisi une inconnue alors qu’elle aurait pu avoir n’importe quelle vedette.
Audiard a parlé de son père, l’immense Michel.
Rien que des gens simples, humbles.
Beaucoup de Français car le jury était bien représenté côté France (Sophie Marceau) et francophonie (Xavier Dolan). L’Espagnole Rosy de Palma comprend le français et la Malienne Rokia Traoré le parle .
Une nouvelle fois, on récompense des films sur le misérabilisme alors que pendant tout le festival on n’a montré que des slips (!) de luxe, des seins, j’en passe. Tout ça pour finir avec des films sur le quotidien le plus réaliste. Le ridicule ne tue plus. On nous étale des millions d’euros (voitures, bijoux, fringues, palaces, bouffes démentielles…)
La montée des marches ressemble plus à un trottoir qu’à un podium.
Tout ça pour finir par encenser des comédiens qui jouent des crèves la dalle ! Mieux vaut en rire.

* Lindon a la mémoire courte car il a reçu le Prix Jean Gabin 1989. Comment peut-on oublier une récompense qui porte le nom de l’un des cinq plus grands acteurs français ?

24.05.15

Malgré 48 buts en Liga, Ronaldo n'est pas champion d'Espagne 2015

Messi et Ronaldo sont deux champions, loin devant tous leurs contemporains. On ne compte plus les intermittents du spectacle: Aguero, Tevez, Robben, Rooney, Ozil et van Persie. Ribéry et Benzema, ils ne sont pas dans la catégorie des grands joueurs comme Suarez, Neymar, et Iniesta. Depuis 10 ans, Ronaldo se maintient au sommet. Il faut le respecter au lieu de sans cesse l’abaisser. Un parleur sur les ondes ne cesse pas de dire que si Ronaldo a “perdu sa forme” c’est parce qu’il a été “largué par sa compagne” (sic) On appelle ça journaliste. Vous me permettrez de ne pas manger de ce pain-là.

Cristiano Ronaldo ne sera sans doute pas Ballon d’or 2015 qui devrait revenir à Messi, champion d’Espagne et en finale de la C1.
Ronaldo a terminé second et demi-finaliste de la C1.
Cependant Ronaldo a inscrit 48 buts rien qu’en championnat d’Espagne !
Oui, le Portugais a marqué 48 des 118 buts du Real Madrid. Ce n’est pas assez pour être champion de Liga.
Notons que Benzema a bloqué son compteur à 15 buts. Cela n’empêchera pas certains aboyeurs du PAF de massacrer CR7 dès qu’il rate un penalty. Benzema ? Quoiqu’il fasse, il joue toujours bien pour les médias français.
Le grand talent de Benzema c’est de laisser toutes les responsabilités à Ronaldo pour vivre dans son ombre.
Mieux vaut être dans l’ombre de CR7 au Real Madrid que titulaire à Arsenal comme Giroud que Thierry Henry - le statufié d’Arsenal- a taillé en pièces.
Ronaldo, quant à lui, vient de déclarer qu’il espère le maintien de Carlo Ancelotti au poste de coach.
Jadis c’était l’entraîneur qui appelait au renouvellement de contrat d’un joueur.
Ronaldo dit ce qu’il pense pour peser sur la balance.
Ceux qui le taillent toute l’année l’annonce peut-être au PSG. Amusant !
A 37 ans, Drogba jouait encore à Chelsea.
Le PSG c’est une maison de retraite ou un asile luxueux pour les joueurs que les grands clubs ne veulent pas. Grands clubs étrangers (Real, Barça…)
Ronaldo a Paris c’est de la science-fiction.
Il n’est pas encore fini pour y signer.
Est-ce que Hazard joue à Paris ? Neymar ? Suarez ?
Le PSG n’a droit qu’à des miettes.

CLASSEMENT FINAL DE LA LIGA 2014/2015
1 Barcelone 94 points 38 matchs/ 30 4 4 / 110 21 + 89
2 Real Madrid 92 38/ 30 2 6 / 118 38 + 80

Classement des buteurs en Liga
1 Ronaldo Cristiano Real Madrid 48 buts, 35 matchs, moyenne 1.37
2 Messi Lionel FC Barcelone 43 38 1.13
3 Griezmann Antoine Atletico Madrid 22 37
Neymar FC Barcelone FC Barcelone 22 33
……………….
9 Benzema Karim Real Madrid 15 29

[Post dédié à Puskas et Di Stefano]

Permalink 10:42:02, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Edouard Odsonne, le vrai héros des moins de 17 ans français vainqueurs de l'Euro 2015

Le football est un sport collectif. Qu’on se le dise ! Et il faut mettre le coup de projecteur là où il convient de de le mettre selon l’exploit. Bravo à cette jeunesse et surtout que personne ne prenne le cigare. Le football est une éternelle remise en question. Il faut être concentrer - au bon moment- et ne jamais se prendre au sérieux, en dehors du terrain, sinon le parcours peut connaître des éclipses insurmontables. Etre un loup affamé sur la pelouse et un agneau dans la vie sociale.

Vendredi 22 mai 2015, au JT de 20 h sur FRANCE 2, le présentateur lance un sujet sur la victoire français à l’Euro des moins de 17 ans mettant le plein feu sur Lucas Zidane. Dans le reportage c’est la même chose. Personne n’a cité le nom d’Edouard Odsonne, auteur d’un triplé.
Le héros de la finale fut le buteur né le 16 janvier 1998 à Kourou, en Guyane. Une vraie fusée humaine ! Et donc aussi ceux qui lui ont fait les bonnes passes. Le football est un sport collectif.
C’est un comble de ne pas parler du buteur tricolore, c’est surtout une faute journalistique. Le présentateur il est vrai n’est attiré que par les actrices qu’il ne cesse pas d’inviter en fin de journal. Ne parler que du fils Zidane, c’est du journalisme people rien de plus. Féliciter Lucas Zidane ne doit pas empêcher de coller à l’actualité. Et quand on marque trois buts en finale on est un héros. Ne parler que de Zidane c’est aussi le mettre mal à l’aise face au groupe. Laissons ces talents se développer à l’écart des régents du PAF. Le nom de Zidane fait vendre. Depuis la retraite de Zinedine Zidane aucun footballeur n’est parvenu à sa valeur marchande. Vous mettez Ribéry en Une et le lectorat prend la poudre d’escampette.
Avec huit buts en cinq matchs, Odsonne Edouard a été très important dans le collectif des U17 français à l’Euro. Le buteur de 17 ans est issu du centre de formation du PSG auquel il appartient depuis 2011. (Sous contrat jusqu’en 2016)
Le sacre aux Bleuets face à l’Allemagne (4-1) en Bulgarie ne doit pas être résumé à Lucas Zidane, sinon pourquoi ne pas parler de Zinedine Zidane, tout simplement, puisque c’est le père. Sans un mot sur la maman, bien sûr!
France 2 a fait dans le people mais ce n’est pas étonnant. L’éthique n’est même plus un souvenir.
Après deux « Majder » en quarts de finale contre à l’Italie, Edouard Odsonne a inscrit un triplé à des moments cruciaux: 40eme, 47eme et 69eme. Le buteur Edouard a été élu meilleur joueur du tournoi.

Bertrand Reuzeau, le directeur du centre de formation du PSG: « Cela fait dix ans que je suis au PSG et on n’a jamais eu un buteur comme lui. Il peut encore gagner sur le plan athlétique, dans la puissance, dans la constance aussi. C’est un attaquant très complet. »

Jean-Claude Giuntini, le sélectionneur des moins de 17 ans: « Ce serait à la fois prématuré et dangereux d’affirmer que ce sera un grand. Je peux confirmer qu’il a des qualités prometteuses mais sans minorer sa performance, il faut être très prudent. Il a été mis en lumière mais il faut qu’il prenne conscience qu’il doit développer ses qualités athlétiques, la qualité de sa première touche et le jeu en redemande. Il a beaucoup de domaines à faire progresser et je pense qu’il a une grosse marge de progression. »

Battre 4-1 l’Allemagne, il faut le faire. On connaît l’orgueil, le sérieux, la discipline, le collectif et la rage de vaincre allemande. Toutes ces qualités ont été plus fortes côté français lors de la finale. Chapeau !

:: Page suivante >>

Mai 2015
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software